Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture)

L'aide à l'écriture et l'aide au développement du Fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) ont pour objectif d'accompagner les auteurs et les producteurs de documentaires de création cinématographiques et télévisuels qui nécessitent une écriture élaborée, un important travail de développement et proposent une approche innovante au regard des programmes audiovisuels.


Descriptif

Le Fonds comporte trois aides aux conditions d’attribution différentes :

I - une aide à l’écriture* d’un montant fixe de 7 500 €, qui s’adresse uniquement aux auteurs.
Elle vient distinguer la qualité de la proposition, le travail déjà accompli et permet de poursuivre l’écriture du projet.

II - une aide au développement d’un montant moyen de 13 000 €, qui s’adresse aux entreprises de production pour le financement du développement d’un projet ayant bénéficié de l’aide à l’écriture dans les douze mois précédents la demande.
Cette aide est accordée pour permettre les repérages, les essais techniques, l’écriture du scénario et la recherche de partenaires financiers.

III – une aide au développement renforcé d’un montant moyen de 50 000 €, qui peut être demandée par des auteurs ou des entreprises de production, mais est attribuée aux entreprises de production. Elle peut être sollicitée directement, sans passer par les phases I et II.
Cette aide permet le financement d’un premier tournage et du pré-montage d’un nombre limité de projets. Elle a pour objectif d’aider des œuvres particulièrement créatives et ambitieuses, comprenant une prise de risque, qui pour rencontrer l’adhésion des diffuseurs et convaincre de leur pertinence, ont besoin d’aller au-delà du stade du scénario.
La commission pour le documentaire de création du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle est composée de deux collèges, avec un président commun :

  • Le premier collège, composé du président et de six membres, siège sept fois par an pour examiner les demandes d’aide à l’écriture et au développement.
  • Le second collège, composé du président et de quatre membres, siège deux fois par an pour examiner les demandes d’aide au développement renforcé.

* L’aide à l’écriture est soumise au régime des aides de minimis conformément au Réglement (CE) N° 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006 concernant l'application des articles 87 et 88 du traité CE aux aides de minimis.
Ce règlement peut être consulté sur le portail de l’union européenne à l’adresse :

http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2006:379:0005:0010:FR:PDF

Définition

L’aide à l’écriture concerne des projets d’œuvres cinématographiques et télévisuelles.
Elle distingue la qualité du projet et le travail déjà accompli mais encourage avant tout son auteur à poursuivre ce travail d’écriture, étape essentielle pour mener à bien son œuvre.
La commission d’aide à l’écriture ne fixe pas de ligne éditoriale et ne privilégie aucun sujet en particulier.
Le projet doit exprimer une vision singulière du sujet, des choix de traitement revendiqués par l’auteur et les axes de recherches qu’il souhaite suivre. L’affirmation d’une démarche et d’un point de vue artistiques prime sur le sujet. La créativité de l’approche doit mettre en œuvre des exigences stylistiques qui rompent avec les formes conventionnelles, attendues ou stéréotypées.
Les projets doivent être écrits en langue française.

Procédure d’examen

Pour étudier les demandes d’aide à l’écriture, la Présidente du CNC fait appel à des lecteurs pour effectuer un premier examen des projets qui seront ultérieurement soumis à la commission plénière.
La commission est composée d’un président et de six personnalités du cinéma et de la télévision.

L’étude des projets se fait en deux temps :
• Premier examen :
Chaque projet faisant l’objet d’une demande d’aide à l’écriture est soumis à deux lecteurs.
• La sélection :
Les projets sont ensuite transmis à la commission plénière qui donne un avis à la Présidente du CNC.

Délai d’examen

Les résultats du premier examen sont envoyés par courrier postal environ un mois et demi après le dépôt.
Les résultats finaux sont connus un mois plus tard.
Le délai d’examen complet est donc d’environ deux mois et demi.

Les résultats de la commission sont consultables sur le site du CNC.
Ils peuvent être envoyés tous les mois par courriel aux entreprises de production qui en font la demande.

Critères d'éligibilité

La demande d’aide à l’écriture peut être présentée par un ou plusieurs auteurs.
L’aide à l’écriture peut être accordée aux auteurs ayant soit la nationalité française ou la qualité de résident, soit la nationalité ou la qualité de résident d’un Etat membre de l’Union européenne, d’un Etat partie à la convention européenne sur la télévision transfrontière du Conseil de l’Europe ou d’un Etat tiers européen avec lequel l’Union européenne a conclu des accords ayant trait au secteur audiovisuel, ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

Attribution de l’aide

L’aide à l’écriture d’un montant fixe de 7 500 € est accordée par décision de la Présidente du CNC.
Le versement est effectué en une fois directement à l’auteur et, en cas de pluralité d’auteurs, en fonction de la répartition prévue entre eux au moment de la demande (feuille jointe dans le dossier).
Cette aide ne peut être versée à une entreprise de production.

Important

  • La candidature prend effet à partir de l’enregistrement du dossier complet (papier + électronique).
  • Le secrétariat de la commission conserve pour ses archives l’exemplaire papier déposé.
  • Le projet ne peut simultanément faire l’objet d’une autre demande au CNC.
  • Le projet ne peut bénéficier d’une autre aide à l’écriture dans le cadre du CNC.
  • L’auteur bénéficiaire dispose d’un délai de douze mois à compter de la décision d’octroi de l’aide pour remettre au CNC, la version élaborée du projet soutenu. Il est dispensé de cette obligation lorsque le projet a fait l’objet, dans ce délai, d’une aide au développement.
  • Un projet ayant fait l’objet d’un avis négatif à l’aide au développement renforcé ne peut être présenté à l’aide à l’écriture et à l’aide au développement.

Prochaines Commissions

Dates de dépôt 2020:

Pas de dépôt en janvier                    

  • LUNDI 3 FEVRIER
  • LUNDI 2 MARS
  • Pas de dépôt en avril
  • LUNDI 4 MAI
  • Pas de dépôt en juin
  • MERCREDI 1er JUILLET
  • Pas de dépôt en août
  • MARDI 1er SEPTEMBRE
  • JEUDI 1er OCTOBRE
  • Pas de dépôt en novembre
  • MARSI 1er DECEMBRE



Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

La commission est composée d’un président et de six personnalités du cinéma et de la télévision.

Présidente : Maylis DE KERANGAL, écrivaine

Membres : 

  • Sophie CAZE, diffuseur
  • Carole CHASSAING, productrice
  • Christian DELAGE, historien
  • Stéphane JOURDAIN, producteur
  • Sonia KRONLUND, réalisatrice
  • Régis SAUDER, réalisateur

Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

02 décembre 2019


L’Annonce de Bruno Tracq
Contact : brunotracq@gmail.com
SUPERMOUCHE PRODUCTION : François Ladsous : f.ladsous@supermouche.fr
Comment annoncer une très mauvaise nouvelle ? Comment prendre soin de ce moment où notre monde, notre futur, notre identité vacillent, s’effondrent ? Autour d’Alice Rivières, porteuse de la maladie de Huntington, nous réunirons une incroyable équipe d’alliés pour explorer avec eux ce moment où le résultat du test génétique lui a été annoncé de la pire des manières : comme une prophétie inexorable.

Charity de Floriane Devigne
Contact : devignefloriane@gmail.com
Il y a deux ans, Charity Jimohe (28 ans) a franchi la porte d’un commissariat de Nantes pour dénoncer celles et ceux qui la forçaient à se prostituer depuis dix mois, afin de rembourser la dette contractée pour venir en Europe depuis le Nigeria : 35 000 euros.
D’ici quelques mois, la jeune femme se présentera face à la justice, accompagnée de son avocate, maître Anne Bouillon, pour comparaître au procès qui les oppose, elle et d’autres jeunes femmes, au réseau de traite humaine dont elles furent les victimes. Mais d’ici là et depuis trop longtemps déjà, Charity attend l’arrivée en France de ses deux enfants (6 et 8 ans) qu’elle n’a pas revus depuis qu’elle a quitté son pays, il y a quatre ans.

La chica espacio de Christelle Granja & Antoine Prévost
Contact : christellegranja@gmail.com / prevostantoine@orange.fr
Le soir, dans les night-clubs de Los Angeles, Elsa Miriam Escobar, une immigrée mexicaine sans-papiers, se métamorphose en La Chica Espacio, papesse d’une messe exubérante. Ses saludos, dédicaces lancées au micro et retransmises en direct sur les réseaux sociaux, créent un espace virtuel par-delà la frontière mexicaine, où se renouent les liens rompus par l’exil.

Géographie d’une disparition de Leila Ferault
Contact : leila.ferault@icloud.com
C’est le film d’un lieu, Ashkelon versus al Majdal, en Israël, incarné, raconté par Yitsik, un peintre israélien et par Majdal, une peintre palestinienne. Tous deux y sont puissamment mais inéquitablement liés, dans un territoire où la terre mère est toujours sous-tendue par des enjeux tant politiques qu’affectifs. C’est de cette fracture, de ces destins qui se font face sans jamais se rencontrer dont témoignera ce film.

Le Mensonge originel de Asmae El-Moudir
Contact : asmae.elmoudir@gmail.com
HUTONG PRODUCTIONS : Lucie Rego : lucie.rego@hutonproductions.com
Asmae cherche la vérité dans une famille où le mensonge règne en maître. Oscillant entre histoire personnelle et histoire nationale, la réalisatrice dévoile l’histoire de la révolte du pain en 1981 au Maroc et montre comment cet événement résonne avec la société marocaine contemporaine.

Paradis de Alexander Abaturov
Contact : a.abaturov@gmail.com
Sibérie. Aliona, une fille de onze ans vit avec sa famille près de la Taïga – la forêt boréale, la plus vaste au monde. Une canicule anormale s’abat sur la région nordique. La fumée propage avec elle des nouvelles inquiétantes dans le village : la Taïga est en feu. Les flammes approchent.

Wilfrid animation de Léo Lagrafeuille
Contact : leo.lagrafeuille@yahoo.fr
Depuis la maison HLM où il demeure avec sa famille, fils d’ouvrier, Wilfrid initie sa vie d’adulte. Emanation d’un monde détruit et invisible, il tente toujours d’attester autrement sa présence au monde et de ne plus compter pour rien. En plus des petits boulots – rusé et habile – il se propulse sous les feux de la rampe et y anime de grands lotos populaires. En filigrane de son portrait, surgit toute une population délaissée et meurtrie.


Contacts

Direction de la création, des territoires et des publics
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14


Articles liés

20 janvier 2020

Liste des films recommandés Art et Essai

Dans le cadre de la réforme de la procédure de recommandation Art et Essai des films, voici la liste des films recommandés par le nouveau Collège de recommandation mis en place en 2018.

...
16 janvier 2020

Rencontre Cinéastes au travail du 22 janvier 2020

Le Centre national du cinéma et de l’image animée s’est associé à la Cinémathèque du documentaire à la Bpi pour lancer Cinéastes au travail, des rencontres régulières autour de projets soutenus dans le...