Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture)

L'aide à l'écriture et l'aide au développement du Fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) ont pour objectif d'accompagner les auteurs et les producteurs de documentaires de création cinématographiques et télévisuels qui nécessitent une écriture élaborée, un important travail de développement et proposent une approche innovante au regard des programmes audiovisuels.


Descriptif

Le Fonds comporte trois aides aux conditions d’attribution différentes :

I - une aide à l’écriture* d’un montant fixe de 7 500 €, qui s’adresse uniquement aux auteurs.
Elle vient distinguer la qualité de la proposition, le travail déjà accompli et permet de poursuivre l’écriture du projet.

II - une aide au développement d’un montant moyen de 13 000 €, qui s’adresse aux entreprises de production pour le financement du développement d’un projet ayant bénéficié de l’aide à l’écriture dans les douze mois précédents la demande.
Cette aide est accordée pour permettre les repérages, les essais techniques, l’écriture du scénario et la recherche de partenaires financiers.

III – une aide au développement renforcé d’un montant moyen de 50 000 €, qui peut être demandée par des auteurs ou des entreprises de production, mais est attribuée aux entreprises de production. Elle peut être sollicitée directement, sans passer par les phases I et II.
Cette aide permet le financement d’un premier tournage et du pré-montage d’un nombre limité de projets. Elle a pour objectif d’aider des œuvres particulièrement créatives et ambitieuses, comprenant une prise de risque, qui pour rencontrer l’adhésion des diffuseurs et convaincre de leur pertinence, ont besoin d’aller au-delà du stade du scénario.

La commission pour le documentaire de création du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle est composée de deux collèges, avec un président commun.

  • Le premier collège, composé du président et de six membres, siège sept fois par an pour examiner les demandes d’aide à l’écriture et au développement.
  • Le second collège, composé du président et de quatre membres, siège deux fois par an pour examiner les demandes d’aide au développement renforcé.


* L’aide à l’écriture est soumise au régime des aides de minimis conformément au Réglement (CE) N° 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006 concernant l'application des articles 87 et 88 du traité CE aux aides de minimis.
Ce règlement peut être consulté sur le portail de l’union européenne à l’adresse :
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2006:379:0005:0010:FR:PDF
 

Critères d’éligibilité

La demande d’aide à l’écriture peut être présentée par un ou plusieurs auteurs.
L’aide à l’écriture peut être accordée aux auteurs ayant soit la nationalité française ou la qualité de résident, soit la nationalité ou la qualité de résident d’un Etat membre de l’Union européenne, d’un Etat partie à la convention européenne sur la télévision transfrontière du Conseil de l’Europe ou d’un Etat tiers européen avec lequel l’Union européenne a conclu des accords ayant trait au secteur audiovisuel, ou d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen.

 


Prochaines Commissions

Dates de dépôt 2022

  • MERCREDI 5 JANVIER
  • Pas de dépôt en février
  • MARDI 1er MARS
  • Pas de dépôt en avril
  • LUNDI 2 MAI
  • Pas de dépôt en juin
  • VENDREDI 1er JUILLET
  • Pas de dépôt en août
  • JEUDI 1er SEPTEMBRE
  • Pas de dépôt en octobre
  • MERCREDI 2 NOVEMBRE
  • Pas de dépôt en décembre



Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

La commission est composée d’un président et de six personnalités du cinéma et de la télévision.

Président : Sylvain PRUDHOMME, écrivain

Membres : 

  • Hervé AUBRON, critique de cinéma
  • Jean-Laurent CSINIDIS, producteur
  • Caroline GUIELA NGUYEN, metteuse en scène
  • Ombline LEY, réalisatrice
  • Guillaume MOREL, distributeur
  • Clara VUILLERMOZ, productrice

Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

05 juillet 2022


2K20 épopée masquée de Grégoire Beil
Contact : beil.gregoire@gmail.com
Alors qu’à la télévision tournent en boucle les images vides d’une France paralysée par le covid, sur TikTok se lève un vent d’aventure inédit. Les adolescents, privés de leurs années lycée, prennent le devant de la scène pour chanter une véritable épopée, semée de défis, de merveilles, de rires et de larmes. Mais derrière cette chronique historique de la pandémie, ils racontent avant tout la légende, universelle, de l’adolescence.

Kartli de Julien Pebrel et Tamar Kalandadze
Contacts : julienpebrel@gmail.com / tamara.rohini@gmail.com 
Habilis productions : Jean-Baptiste Bonnet : jbb@habilisproductions.com
Kartli est le nom de l’ancien royaume de Géorgie. C’est aussi le nom d’un vieux sanatorium de Tbilissi. Désaffecté depuis les guerres abkhazes des années 1990, il abrite des dizaines de familles de réfugié.e.s. Comme un navire échoué au bord du lac qui domine la ville, le bâtiment tombe peu à peu en ruines. Les habitants protestent et manifestent pour être relogés. Rien ne change. Kartli est un lieu de vie et de mort, un palais où s’égarent les rêves d’une terre promise.

Laisse-moi courir de Clizia Centorrino
Contact : clizia.centorrino@gmail.com
L’image d’après : Annabelle Gangneux : annabelle-gangneux@limagedapres.org
En Sicile, a lieu chaque été au village de Savoca la procession de la sainte Lucia, incarnée par une fillette de dix ans qui doit s’astreindre à l’immobilité. Je pars à la rencontre des femmes qui l’ont interprétée sur plusieurs décennies. Avec elles, je questionne le mythe, la beauté et la violence de cette coutume, et par extension la place de la femme et le poids des traditions dans la culture sicilienne. En mêlant mes propres souvenirs aux leurs, le film dévoile un autre visage du rituel et en dessine un récit au féminin.

Même pas en rêve de Nade Dieu
Contact : nadedieu@yahoo.fr
Drôle de trame : Maud Huynh : maud@droledetrame.fr
Ce film est le récit de mon retour dans la vallée que j’ai quittée il y a trente ans, et où ça n’a pas été facile de vouloir être artiste. De ce lieu sauvage des Ardennes belges, je garde une trace, un caillou dans la chaussure. Que vont me dévoiler ces retrouvailles ?

No sex no love no country de Yael Perlman
Contact : yael.perlman@gmail.com
Triptyque films : Alexandra Melot : amelot@triptyquefilms.fr
Sur le réseau social de Chatroulette, une cinéaste Israélienne exilée en France rencontre un ex-soldat israélien et un jeune palestinien, cherchant à avoir des « liaisons » fugitives. Elle leur propose de participer à un film. A travers la remise en scène des fragments de conversations en ligne entre ces trois protagonistes, la parole se libère et révèle les drames intimes, la mémoire collective, les conséquences de l’occupation israélienne : sur les corps, sur les esprits.

Petits éclats de temps d’Henri Colomer
Contact : oncletobie1@gmail.com
"Sans une seconde à perdre..." "Sans avoir vu passer l'heure ..."
Entre ces deux pôles se croisent une douzaine de récits, inspirés par quelques outils parvenus jusqu'à nous depuis la révolution industrielle. Pour reprendre le mot de Marx, depuis que les atomes de temps sont devenus des atomes de profit. Un parcours personnel pour célébrer les instants précieux qui parviennent à échapper à la tyrannie du rendement, de l'utilité.

Roswell d’Annabelle Amoros
Contact : annabelle.amoros@gmail.com
Paraiso production : Clarisse Tupin : clarisse@paraisoproduction.fr
Dans le désert du Nouveau-Mexique, la ville de Roswell est à la fois connue pour la puissance de son complexe militaro-industruel, mais également pour le mystérieux crash qui y eut lieu en 1947. Ballon météorologique ou soucoupe volante et extraterrestres ? Le doute persiste encore aujourd’hui sur l’origine des débris retrouvés aux environs de la ville. Le film invite le spectateur à élaborer ses propres hypothèses à partir de différentes incursions dans le territoire.

Les sanglières d’Elsa Bres
Contact : elsabresmariolle@gmail.com
Elinka films : Gaëlle Boucand : elinkafilms@gmail.com
Brès est née en 1985 et vit à Bréau, dans les Cévennes. Elle est diplômée du Fresnoy - studio national d’arts contemporains en 2017 et de l’école d’architecture de Paris-Belleville en 2012 - où elle a enseigné la théorie de l’architecture et du paysage. Ses films et installations s’attachent à des forces de résistance dans les paysages contemporains, et mêlent recherches, récits et expérimentations. Ses projets sont ancrés dans des temps longs et dans des territoires auxquels elle est liée, dans une démarche de plus en plus ouverte aux collaborations. Elle développe actuellement un nouveau film dans la région rurale française où elle vit, qui traite des sangliers comme alliés de lutte : Les Sanglières.


Contacts

Direction de la création, des territoires et des publics
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14


Articles liés