Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (aide à l'écriture) : résultats de la commission du 6 mai 2019

Résultats des commissions

06 mai 2019


Eskape d’Adeline Hay
Contact : hayneary@gmail.com
LA BETE : giulia@labete.fr
Eskape met en scène le récit de survie d’une mère et de sa fille, la réalisatrice. Face au silence forgé par les traumatismes et le temps résonne, dans un écho abyssal, l’appel à la parole d’un enfant à sa mère. L’une raconte la fuite désespérée d’un Cambodge en ruine, au lendemain de l’effondrement du régime Khmer Rouge. L’autre évoque ses premiers souvenirs d’enfant réfugiée politique, en France.

Hyperqueens de Marie-Gabrielle Fabre
Contact : mariegabrielle.fabre@gmail.com
Le film dresse le portrait de quatre jeunes femmes dragqueens à Paris. Remettant en question les normes, elles font de la féminité un spectacle au sein d’une communauté essentiellement masculine.

Malembe d’Arnaud Marteen
Contact : arnaud.marten@gmail.com
Sur une place de Kinshasa, Déborah, une adolescente défavorisée, s’entraîne à la capoeira avec ses amis. A la tête de l’association, Yannick, entrepreneur, doit jongler entre sa nature de leader et sa volonté de déléguer aux jeunes pour les pousser à prendre en main leur avenir. Leur projet de construire une école pour sortir de la rue permettra-t-il à Déborah de trouver le chemin de l’émancipation ?

Moonlight solos de Tamara Erde
Contact : tamaricapari@gmail.com
LES FILMS DE LA BUTTE : sophie.dehijes@gmail.com
« Moonlight solos » est un documentaire d’émancipation qui vous emmène dans une nuit sans fin, à l’intérieur des murs de la vieille ville de Jérusalem. Une rencontre avec ses habitants, leurs peurs, leurs rêves et leur quête d’identité.

La saion des sas de Bangaly Fofana
Contact : bfofana@gmail.com
Si dehors ou à la maison ce n’est pas jouable, on va où ?
Quand il se met à cailler ou faire moche, les mecs et les meufs de la cité du Marché se retrouvent entre amis dans leurs halls d’immeubles. Ce sas entre le domicile et la rue devient le carrefour de toutes les scènes de la vie du quartier : conflits, business illicites, vannes cinglantes, et aussi improvisations musicales et amourettes secrètes rythment le quotidien de la cité, en attendant l’été prochain…
La saison des sas fait le point sur cet endroit où tout se passe. Où tout passe, le temps et les gens.

Le syndrome de la poule blanche de Aurélie Kim-Liên Conquet
Contact : aurelie.conquet@gmail.com
GHWA PRODUCTIONS : angelin@ghwa.fr
Que retenir d’un film ? D’une époque ? Dans les années soixante, face aux fétiches du monde moderne, le jeune cinéma ivoirien cherche sa place. Un passé méconnu, entre fastes d’un Manhattan tropical et irruption imprévue de poules blanches devant la caméra.

La terre nous est étroite de Raffaello d’Errico
Contact : raffaelloderrico@hotmail.fr
LES FILMS DU PERISCOPE : theodoresanchez@gmail.com
Le Liban, l’hiver. Le littoral est désert. Une petite communauté de surfeurs se retrouve à Jihey, la plage d’une bourgade au Sud Liban pour partager une passion commune, le surf. Karam, Mustafa, Paul et les autres attendent la houle.

17 juillet 2019

Liste des films recommandés Art et Essai

Dans le cadre de la réforme de la procédure de recommandation Art et Essai des films, voici la liste des films recommandés par le nouveau Collège de recommandation mis en place en 2018....