La vidéo à la demande en pleine croissance

La vidéo à la demande en pleine croissance

15 décembre 2017
Professionnels
audiovisuel_une.jpg

Depuis 10 ans, le CNC observe le marché de la Vidéo à la Demande (VàD). Il dresse une analyse complète de l’évolution de l’offre, et présente l’évolution de la consommation de la VàD, que ce soit à la location, à l’achat ou bien par abonnement.

Cette année, le chiffre d’affaires total de la VàD payante en France connait sa plus forte croissance avec 350 M€ sur les 9 premiers mois 2017, soit une progression de 37 % par rapport à 2016. Sur l’ensemble de l’année 2017, on estime que le marché de la VàD devrait atteindre plus de 500 M€ soit + 33 %

« Il n’existe plus de frontière entre un monde ancien, qui serait celui du cinéma et de l’audiovisuel, et un monde nouveau, qui serait celui de l’Internet et du numérique. Il faut prendre en compte toutes les dimensions de la révolution numérique et l’évolution des modes de consommation des utilisateurs », affirme Frédérique Bredin, Présidente du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC).

Depuis la création de l’observatoire, c’est la première fois que la VàD par abonnement représente près de la moitié du chiffre d’affaire total, dépassant largement la VàD à la location ou à l’achat. Le chiffre d’affaire de la VàD à l’achat progresse aussi fortement (+10% ).

Sur les 9 premiers mois de cette année sur les plateformes de VàD à la location, le nombre de films français est en constante progression (+3,4%) et ils réalisent une part de marché de
35 %.

« Avec plus de 16 000 films disponibles, l’offre de la vidéo à la demande est considérable ! C’est une réelle richesse pour les consommateurs qui accèdent aux œuvres d’une très grande diversité», se réjouit Frédérique Bredin.

> consulter l'étude