Le CNC appelle à un choc de modernisation de l’appareil de production et lance un dispositif de soutien ciblant les projets techniques les plus ambitieux

Le CNC appelle à un choc de modernisation de l’appareil de production et lance un dispositif de soutien ciblant les projets techniques les plus ambitieux

03 février 2021
Professionnels
Dans le cadre du plan de relance en faveur des filières du cinéma, de l’audiovisuel et du jeu vidéo, le CNC lance une nouvelle mesure temporaire, dotée de 10 M€, visant à accorder un soutien exceptionnel à des projets d’investissement technique qui concourent à la modernisation numérique et durable de l’appareil de production.

Au-delà de la réponse immédiate aux conséquences de la crise sanitaire et à la perte de liquidités qui fragilise les entreprises de la filière des industries techniques, le CNC entend opérer un véritable choc de modernisation en stimulant les investissements dans des projets techniques de grande envergure capables de saisir les opportunités de production d’aujourd’hui et de demain dans un contexte de forte augmentation de la demande. Ainsi, cet appel à projets exceptionnel cible des projets d’investissement technique justifiant d’un niveau d’ambition particulièrement élevé, motivé par des objectifs de croissance importants et visant un changement d’échelle permettant de prendre des parts de marché à l’international.

Table ronde organisée à l'occasion de Paris Images le 25 janvier 2021, "Tourner et produire en temps de crise : comment la France s'adapte et prépare l'après"

 

Présentation du dispositif de soutien "Choc de modernisation" par Pauline Augrain, directrice adjointe du numérique, le 4 février 2021 à l'occasion des Rencontres Animation Formation RADI/RAF.

 

Réunion d'information « choc de modernisation de l’appareil de production » du 5 février 2021

 

Ces projets développés en France devront présenter un caractère structurant et s’inscrire dans une des deux thématiques suivantes, en lien direct avec les défis amenés par l’internationalisation de la filière :

  • Studios de tournage de demain

Dans la continuité du « plan studios » amorcé par le CNC en janvier 2020, il apparaît plus que jamais nécessaire et urgent d’accélérer les investissements dans les studios de tournage de demain, facteur clé de compétitivité dans le nouvel environnement qui s’ouvre. Ces projets sont au cœur des enjeux de consolidation du tissu industriel.

  • Excellence de la production numérique 

La France se distingue par l’excellence de ses studios de fabrication numérique, dans les domaines des effets visuels numériques, de l’animation et du jeu vidéo. Les atouts sont nombreux : des talents réputés, des écoles de premier plan, une maîtrise technique et un tissu industriel qui se consolide. Face à la montée en expertise des pays qui produisent à bas coût, il est aujourd’hui indispensable d’accélérer le développement d’outils et de compétences qui dépassent l’état de l’art afin de maintenir et renforcer cet avantage compétitif au niveau mondial.

Ces deux thématiques sont traversées par le défi de l’écoresponsabilité, de plus en plus directement corrélé aux enjeux de compétitivité, et une attention très forte sera portée aux projets qui concourent à réduire l’impact environnemental des productions.

Ce dispositif de soutien temporaire permet d’accorder des aides, sous forme de subventions, jusqu’au 30 juin 2021 et dans la limite de 800 000 € par entreprise. Les demandes d’aides seront examinées par une commission prochainement nommée qui combine expertise technique et capacité d’analyse des besoins du marché et des enjeux d’attractivité.
Une première sélection est opérée sur la base d’un descriptif synthétique du projet d’investissement à déposer ici.

 

Dates limite de dépôt :
12 février 2021
2 avril 2021

Contacts :
Anouk Deiller, cheffe du service des industries techniques et de l’innovation
Pauline Augrain, directrice adjointe du numérique
modernisation@cnc.fr
06 72 35 07 99

En réponse à la crise sanitaire, l’appel à projets « enjeux d’organisation et production à distance » se poursuit dans le cadre du soutien financier aux industries techniques.

 

Composition de la commission « choc de modernisation » 

Président :
Gilles Gaillard, entrepreneur, ancien directeur général de Mikros Image.

Experts :
Nicolas Bonnell, Visual Effects Manager - Netflix
Camille Courau, Directrice de production, productrice exécutive
Elisabeth d’Arvieu, Directrice générale adjointe en charge de la coordination des activités cinéma, animation et international - Mediawan
Guillaume de Fondaumière, Directeur général délégué - Quantic Dream
Margaux Durand-Rival, Previs Supervisor - Les Androïds Associés
Jeanne Lapoirie, Directrice de la photographie
Cosette Liegbott, Directrice générale adjointe nouveaux business - Federation Entertainment
Claude Mourieras, Directeur général - Ciné Fabrique
Olivier Pinol, Président fondateur - Dwarf Animation Studio
Benoît Ruiz, Expert innovation / environnement - Workflowers
Carole Scotta, Présidente - Haut et Court