La Première Guerre mondiale vue par la télévision

La Première Guerre mondiale vue par la télévision

09 novembre 2018
Séries et fictions TV
Ceux de 14
Ceux de 14 Jean-Claude Roca - FTV - Native
Le petit écran a souvent plongé dans les affres de « la der des ders ». Dans les archives télévisuelles, on trouve des fictions qui offrent une vision de la France des années 1910 mais aussi d’autres qui mettent en exergue des points particuliers du conflit. La preuve avec ces cinq séries ou téléfilms.

La Maison des bois, série de 7 épisodes de Maurice Pialat (1971)

Maurice Pialat relate le quotidien d’une famille pendant la Première Guerre mondiale. Albert Picard (interprété par Pierre Doris), garde-chasse, habite une cabane au fond des bois avec sa femme et ses enfants. Il loge aussi trois petits parisiens dont les papas sont au front. Mais la guerre se rapproche et bouleverse la tranquillité de la campagne. A noter que Maurice Pialat interprète le rôle de l’instituteur.

Les Dames de la côte, série de 5 épisodes de Nina Companeez (1979)

Nina Companeez suit le destin de trois familles bourgeoises (Hérart, Villatte, Decourt) et de leurs domestiques de 1911 à 1921 sur la côte normande. Leur quotidien va être bouleversé par la mobilisation générale. Les femmes vont alors prendre les rênes de leurs domaines respectifs.
Au casting, on retrouve Fanny Ardant, qui joue là son premier grand rôle, Françoise Fabian, Francis Huster mais aussi Patrick Alexandre et Bruno Devoldère.

Les Alsaciens et les deux Mathilde, série en 4 épisodes de Michel Favart (1996)

Cette grande saga familiale en quatre épisodes s’intéresse aux destinées des Alsaciens, entre 1870 et 1950, ballotés entre deux pays : en 100 ans, ils auront changé de nationalité quatre fois ! Mathilde, fille d’un baron d'Empire, voit ses deux petits-fils s’opposer dans la Première Guerre mondiale : l’un du côté allemand, l’autre du côté français. Derrière la caméra, on retrouve Michel Favart, qui s’est appuyé sur le scénario sans faille de l’historien Henri de Turenne et du dramaturge Michel Deutsch.

Blanche Maupas, unitaire de Patrick Jamain (2009)

Ce téléfilm avec Romane Bohringer et Thierry Frémont aborde le cas des « fusillés pour l’exemple », ces soldats qui ont refusé parfois de sortir des tranchées et ont été condamnés à mort par leur hiérarchie. L’histoire suit le destin de Théophile Maupas, un instituteur envoyé sur le front en 1914. Quand sa veuve, Blanche, apprend sa mort, elle décide alors de mener un combat pour sa réhabilitation. Blanche Maupas a été écrit par Alain Moreau, coauteur du documentaire Les Fusillés de la Grande Guerre.

Ceux de 14, série de 6 épisodes d’Olivier Schatzky (2014)

En 1914, Maurice Genevoix est un jeune normalien qui a l’avenir devant lui. La mobilisation le jette avec toute sa génération dans un « monde prodigieux », celui de la guerre. Après l’exaltation du combat, Maurice et ses camarades ressentent la brutalité des tranchées et enfin l’absurdité du gâchis. Dans cette série, Olivier Schatzky met en images le recueil de récits de guerre de Maurice Genevoix, et donne corps aux poilus sacrifiés. La série, riche de nombreuses scènes tournées en plans-séquences, avait été conçue par France Télévisions à l’occasion des 100 ans du début du conflit, en partenarait avec la Mission du centenaire.