Le Festival de Cannes en trois lieux emblématiques

Le Festival de Cannes en trois lieux emblématiques

15 mai 2019
Cinéma
Palais des Festivals de Cannes
Palais des Festivals de Cannes Semec-Fabre
A Cannes, le Festival s’articule autour de trois lieux emblématiques où sont projetés les films des différentes sélections. C’est l’occasion de revenir sur leur histoire.

Le Palais des Festivals.

Le Palais des Festivals est le coeur du Festival. Il est situé près du Vieux-Port, au début de la Croisette. Il abrite les sélections officielles ainsi que le Marché du film, mais aussi des salles de presse, de conférences. C’est en 1982 que l’édifice couleur beige est sorti de terre, sous l’égide des architectes Hubert Bennett, François Druet, au terme d'un concours international. Il remplaçait l’ancien casino municipal où eurent lieu les deux premières éditions du Festival de Cannes.

Un escalier de 24 marches recouvert d’un tapis rouge mène au grand auditorium Louis Lumière. C’est dans cette salle  de 2 309 places que les spectateurs peuvent assister aux projections de la compétition officielle des longs métrages. Chaque film est précédé des fameuses notes de la musique de Camille Saint-Saëns, Aquarium, extraite du Carnaval des Animaux. Juste à côté, le théâtre Claude Debussy, de 1 068 places, accueille notamment, les films de la sélection Un Certain Regard. Deux autres auditoriums servent aux présentations de films, la salle Bazin de 280 places et la salle Bunuel de 452 places. A noter que sur le toit du Palais, une salle de projection temporaire, baptisée salle du Soixantième, accueille aussi des projections. Le Palais des Festivals est inscrit dans l’inventaire général du patrimoine depuis 2001.
C’est ici aussi que se situe le Marché du Film. 12 000 professionnels du cinéma s'y rencontrent chaque année. D’abord situé au sous-sol du Palais,  la zone d’exposition s’est agrandie avec l’ouverture en mai 2000 du Riviera, en bordure de mer. Le marché du film met à disposition des professionnels vingt-huit salles de cinéma.
Les travaux de modernisation et d’embellissement du Palais des festivals et des congrès dans les années 2010 ont permis de rénover les façades en les habillant de blanc et de créer une nouvelle verrière. Il est prévu, d’ici 2024, un autre agrandissement avec la livraison d’une nouvelle salle de cinéma.

Le Théâtre Croisette

Il abrite les projections de la Quinzaine des Réalisateurs, un section parallèle créée en 1969.
C’est à cet emplacement, au coeur de la Croisette, que se situait le premier Palais des Festivals conçu par l’architecte Maurice Gridaine qui accueillit le Festival de 1949 à 1982. Il se révéla vite trop petit par rapport à l’ampleur que prenait la manifestation. En 1988, l’architecte Michel Delattre fut l’artisan du nouvel hôtel qui remplaçait le bâtiment mythique. C’est au sous-sol qu’il fait installer un théâtre de 820 places, baptisé Théâtre Croisette, dont la Ville de Cannes conserve un droit d'utilisation cent jours par an pour des manifestations culturelles. C’est là que se pressent les spectateurs de la Quinzaine des Réalisateurs. En 2007, sous l’enseigne Sofitel, l’hôtel est rebaptisé Palais Stéphanie, du nom de la fille de l’acheteur. Enfin en avril 2011, l'hôtel de 261 chambres devient le JW Marriott Cannes.

L'Espace Miramar

C’est le lieu de projection principal de La semaine de la critique, une sélection parallèle créée en 1962 qui ne comporte que des premiers et deuxièmes films. Cette salle de 400 places a été construite à la place des anciens salons et d’une partie de l’entrée de l’hôtel Miramar, un Palace de la Croisette construit  selon les plans des architectes Arluc et Dalma en 1928.