Une pluie de récompenses féminines et françaises au Festival de San Sebastian

Une pluie de récompenses féminines et françaises au Festival de San Sebastian

27 septembre 2021
Cinéma
Blue Moon, de la réalisatrice roumaine Alina Grigore, a remporté la plus haute distinction au Festival de Saint-Sébastien.
Blue Moon, de la réalisatrice roumaine Alina Grigore, a remporté la plus haute distinction au Festival de Saint-Sébastien. Patra Spanou Film
La cinéaste roumaine Alina Grigore est notamment repartie avec la Coquille d'or du meilleur film pour son drame sur la violence familiale, Blue Moon. 

Le Festival de San Sabastian, en Espagne, prolonge une tendance déjà dessinée par le palmarès cannois et vénitien en accordant la plus haute récompense à une cinéaste, la réalisatrice roumaine Alina Grigore. La metteuse en scène de 36 ans, à qui l'on doit Illégitime et Best Intentions, a triomphé lors de la cérémonie de clôture de la 69ème édition du festival basque. Elle y présentait le long métrage Blue Moon, drame sur la violence de la cellule familiale et la difficulté de s'en échapper. La Coquille d'argent a été décernée à la danoise Tea Lindeburg pour son film d'époque As in Heaven. La performance de  l'actrice Flora Ofelia Hofmann Londahl dans cette reconstruction du Danemark du 19e siècle, a également été récompensée par le « Prix de la meilleure interprétation » - trophée partagé avec Jessica Chastain pour son portrait complexe de la télé-évangéliste Tammy Faye Baker dans The Eyes of Tammy Faye de Michael Showalter. 

Les réalisatrices françaises ont également brillé dans la compétition, notamment Lucile Hadzihalilovic, lauréate du Prix spécial du jury pour Earwig. Céline Sciamma a quant à elle remporté les suffrages du public pour son dernier film Petite Maman. Après sa projection sur la Croisette, Ouistreham d'Emmanuel Carrère, avec Juliette Binoche dans le rôle-titre, a pour sa part reçu le Prix du Film Européen.

 

Le palmarès complet 

Coquille d’or du meilleur film : Blue Moon d'Alina Grigore

Prix spécial du jury : Earwig de Lucile Hadzihalilovic
Soutien du CNC : Aide au développement d’œuvres cinématographiques de longue durée

Prix de la mise en scène : Tea Lindeburg pour As in Heaven (Du som er i himlen)

Prix d’interprétation dans un premier rôle : Flora Ofelia Hofmann Lindahl pour As in Heaven de Tea Lindeburg et Jessica Chastain pour The Eyes Of Tammy Faye de Michael Showalter

Prix d’interprétation dans un second rôle : prix collectif pour Quién lo impide ? de Jonas Trueba

Prix du scénario : Terence Davies pour Benediction

Prix de la photographie : Claire Mathon pour Enquête sur un scandale d’État de Thierry de Peretti
Soutiens du CNC : Aide au développement d’œuvres cinématographiques de longue durée
Avance sur recettes avant réalisation

Prix nouveaux réalisateurs : Unwanted de Lena Lanskih

Prix Horizontes latinos : Noche de fuego de Tatiana Huezo

Prix Zabaltegi-Tabakalera : Vortex de Gaspar Noé
Soutiens du CNC : Soutien au scénario - aide à la conception, Avance sur recettes avant réalisation

Prix du film européen : Ouistreham d'Emmanuel Carrère

Prix du public : Petite maman de Céline Sciamma
Soutien du CNC : Aide à l’édition vidéo

Prix Signis : Maixabel d'Iciar Bollain

Mention spéciale : Quién lo impide ? de Jonas Trueba