Documentaire : fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle (développement renforcé)

L'aide à l'écriture et l'aide au développement du Fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) ont pour objectif d'accompagner les auteurs et les producteurs de documentaires de création cinématographiques et télévisuels qui nécessitent une écriture élaborée, un important travail de développement et proposent une approche innovante au regard des programmes audiovisuels.
  • Secteur : Cinéma - Audiovisuel - Multi-sectoriel
  • Phase d'intervention : Développement
  • Type de soutien : Documentaire, Œuvre audiovisuelle
  • Type d'aide :
  • Demandeur : Auteur, Producteur

Descriptif

Le Fonds comporte trois aides aux conditions d’attribution différentes :

I - une aide à l’écriture* d’un montant fixe de 7 500 €, qui s’adresse uniquement aux auteurs.
Elle vient distinguer la qualité de la proposition, le travail déjà accompli et permet de poursuivre l’écriture du projet.

II - une aide au développement d’un montant moyen de 13 000 €, qui s’adresse aux entreprises de production pour le financement du développement d’un projet ayant bénéficié de l’aide à l’écriture dans les douze mois précédents la demande.
Cette aide est accordée pour permettre les repérages, les essais techniques, l’écriture du scénario et la recherche de partenaires financiers.

III – une aide au développement renforcé d’un montant moyen de 50 000 €, qui peut être demandée par des auteurs ou des entreprises de production, mais est attribuée aux entreprises de production. Elle peut être sollicitée directement, sans passer par les phases I et II.
Cette aide permet le financement d’un premier tournage et du pré-montage d’un nombre limité de projets. Elle a pour objectif d’aider des œuvres particulièrement créatives et ambitieuses, comprenant une prise de risque, qui pour rencontrer l’adhésion des diffuseurs et convaincre de leur pertinence, ont besoin d’aller au-delà du stade du scénario.

La commission pour le documentaire de création du Fonds d’aide à l’innovation audiovisuelle est composée de deux collèges, avec un président commun.

  • Le premier collège, composé du président et de six membres, siège sept fois par an pour examiner les demandes d’aide à l’écriture et au développement.
  • Le second collège, composé du président et de quatre membres, siège deux fois par an pour examiner les demandes d’aide au développement renforcé.


* L’aide à l’écriture est soumise au régime des aides de minimis conformément au Réglement (CE) N° 1998/2006 de la Commission Européenne du 15 décembre 2006 concernant l'application des articles 87 et 88 du traité CE aux aides de minimis.
Ce règlement peut être consulté sur le portail de l’union européenne à l’adresse :
http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:L:2006:379:0005:0010:FR:PDF

Critères d’éligibilité  

Au stade de la demande d’aide, un projet peut être déposé par un auteur-réalisateur seul ou conjointement par l’auteur-réalisateur et l’entreprise de production.
Dans le cas où le projet est présélectionné, il doit obligatoirement pour être examiné par la commission plénière être présenté par un auteur-réalisateur et une entreprise de production.
Les aides au développement renforcé sont accordées à des entreprises de production qui répondent aux conditions suivantes :

  1.  Etre établies en France ;
     
  2. Avoir des présidents, directeurs ou gérants, ayant soit la nationalité française ou la qualité de résident, soit la nationalité ou la qualité de résident d’un Etat membre de l’Union européenne, d’un Etat partie à la convention européenne sur la télévision transfrontière du Conseil de l’Europe ou d’un Etat tiers européen avec lequel l’Union européenne a conclu des accords ayant trait au secteur audiovisuel, d’un Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ;
     
  3.  Ne pas être contrôlées, au sens de l’article L. 233-3 du code de commerce, par une ou plusieurs personnes physiques ou morales ressortissantes d’Etats autres que les Etats européens mentionnés au 2.

Prochaines Commissions

Agenda 2021

Première session :
Dépôt des dossiers le MERCREDI 23 JUIN 2021 de 9h30 à 18h00.

Deuxième session :
Dépôt des dossiers le VENDREDI 10 DECEMBRE 2021 de 9h30 à 18h00.




Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

Second collège

La commission est composée d’un président et de quatre personnalités du cinéma et de la télévision..
 

Présidente : Sylvain PRUDHOMME, écrivain

Membres : 

  • Mathieu BERTHON, diffuseur
  • Alice DIOP, réalisatrice
  • Claire DOYON, réalisatrice
  • Julie PARATIAN, productrice

 


Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

19 mars 2021


Commission du 19 mars 2021

Ana Rosa de Catalina Villar
Producteur : L’ATELIER DOCUMENTAIRE
Aide accordée : 40 000 €
J’ai une seule photo d’Ana Rosa, ma grand-mère pianiste que je n’ai pas connue. On n’en parlait jamais mais on m’a dit que je lui ressemblais. Puis qu’elle était “folle”. Qu’elle avait subi une lobotomie. Je découvre que c’est son fils, éminent psychiatre, qui a signé l’autorisation. Son histoire me poursuit, parce qu’elle est tragique, qu’elle parle des femmes, du fonctionnement du cerveau, et parce qu’à travers elle, on peut comprendre quelque chose des rapports de la psychiatrie à la société.

La bulle verte de Coco Tassel
Producteur : PETIT A PETIT PRODUCTION
Aide accordée : 40 000 €
Petite, Sylvain m’apprenait à sortir du champ de maïs : «Tu fonces toujours droit devant». Aujourd’hui, Sylvain, agriculteur comme son père, considère le glyphosate comme son meilleur allié et l’arbre totalement inutile. Tout comme son fils Pierre qui, du haut de ses 13 ans, conduit déjà le tracteur. Mais, encerclée par les champs de maïs que Sylvain arrose avec ferveur, il y a une bulle verte, un espace qui aspire à tout autre chose.

Les Deux Profils d’Armel Hostiou
Producteur : BOCALUPO FILMS
Aide accordée : 70 000 €
Un jour un ami me dit que j’ai deux profils, il ne parle pas de ceux d’un visage mais de ceux des réseaux sociaux, il sort son téléphone et je découvre que j’en ai en effet deux. Le premier, je le connais, c’est le mien, sans photo de moi, mais le second avec plein de photos de moi n’est pas le mien. En regardant de plus près je découvre que ce double n’a que des amies femmes qui habitent toutes à Kinshasa, et qu’il publie régulièrement des messages pour les convier aux castings de ses/mes prochains films au Congo.

La Mécanique des choses d’Alessandra Celesia
Producteur : FILMS DE FORCE MAJEUR
Aide accordée : 40 000 €
Suite à une chute du 8° étage, mon chat Tito est resté paralysé. En quête d’une solution, j'ai tapé "régénération moelle épinière" sur Internet et me suis retrouvée embarquée dans un essai clinique sur des patients humains en Chine… en tant que cinéaste pour faire un film, en tant que femme pour sauver mon chat. Avec mes compagnons de voyage, nous allons affronter nos blessures respectives, toutes impossibles à réparer a priori. Et tenter, malgré tout, de les réparer.

November d’Eric Pinoit
Producteur : LES FILMS DE LA BUTTE
Aide accordée : 30 000 €
Œuvre majeure tombée dans l’oubli pendant cinquante ans, November a été composée en 1959 par un jeune homme de 21 ans : Dennis Johnson. En explorant la sidérante radicalité et beauté de cette pièce pour piano ainsi que l’univers musical et la vie très singulière de son compositeur, le film tentera d’apporter un nouvel éclairage sur la naissance et le développement d’un des courants musicaux les plus importants de la seconde moitié du 20ème siècle : la musique minimaliste. Un voyage musical intime, une réflexion sur la fragilité de la mémoire, le temps et l’art de créer et de vivre avec peu.

La Photo retrouvée de Pierre Primetens
Producteur : PERSPECTIVE FILMS
Aide accordée : 40 000 €
Dans mon enfance, j’ai vécu des évènements traumatisants, subi des actes de maltraitance, qui ont impacté mon être à jamais. J’ai passé ma vie à ressasser ces instants, à tenter d’en comprendre le sens, dans le but de rester vivant. J’arrive aujourd’hui à déchiffrer cette histoire et à désirer la raconter. Mais je n’ai quasiment pas d’image de mon enfance, ni de ma famille. Alors je décide d’emprunter celles des autres…

Rashid, jeunesse à Sinjar de Jasna Krajinovic
Producteur : EX NIHILO
Aide accordée : 20 000 €
Rashid, un adolescent yézidi de 14 ans, a passé trois ans dans les prisons de Daech, avec sa mère et ses frères et sœurs. Il est aujourd'hui revenu à Sinjar, auprès de sa famille à nouveau réunie. Comme tout adolescent, Rashid se cherche. Mais comment renaître et devenir un homme dans l'Irak d'après-guerre, en portant un si lourd passé ? Le film accompagne l'élan de renaissance de Rashid, jusqu'aux portes de l'âge adulte.

Yamuna de François Daireaux
Producteur : BOOTSTRAP LABEL
Aide accordée : 45 000 €
Une rivière noire, la plus sacrée et la plus polluée d’Inde au cœur d’une mégalopole qui suffoque sous un brouillard de pollution. Sur ses rives une flore et une faune presque enchanteresse semblable à un paradis perdu, refuge de milliers d’âmes survivantes en lutte contre un État néolibéral et corrompu. Augustin, l’enfant du Maharashtra converti au christianisme, plongeur, ami et sauveur nous ouvre les portes d’un monde en train de disparaître.


Contacts

Direction de la création, des territoires et des publics
Service de la création
291 boulevard Raspail 
75675 Paris Cedex 14


Articles liés

30 avril 2021

Le CNC s’engage pour le développement durable

Le CNC a signé le 16 avril 2021 la charte d’adhésion au Club Développement Durable des Etablissements et Entreprises Publics (ClubDDEP), rattaché au ministère de la Transition écologique. Une étape sup...