L’exportation des programmes audiovisuels français à un niveau historique en 2020 malgré la crise sanitaire

L’exportation des programmes audiovisuels français à un niveau historique en 2020 malgré la crise sanitaire

08 septembre 2021
Séries et TV
"Oggy et les Cafards" : L’animation française reste le premier genre vendu à l’international à 74,7 M€. En 10 ans, ses ventes ont doublé (+110 %). Xilam
Dans le cadre de la 27ème édition du Rendez-Vous Bi@rritz, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) et la branche audiovisuelle d’UniFrance (ex-TV France International) dévoilent leur étude annuelle sur l’export de l’audiovisuel français.

Une étude qui révèle une forte progression sur un an (+9%) de l’exportation des programmes audiovisuels (ventes internationales et préfinancements étrangers), qui représente un flux financier en 2020 de 354,8 M€ soit son plus haut niveau depuis 25 ans*.

Malgré la crise sanitaire, nous avons connu en 2020 une très bonne année pour l’exportation de nos fictions, documentaires, de nos programmes en animation, ce qui montre la capacité de nos professionnels à répondre à la demande mondiale… Il nous faut capitaliser sur ces succès, poursuivre notre conquête des marchés internationaux, et garder cette avance. Le nouvel UniFrance que nous venons de mettre sur pied portera encore plus loin l’ambition de nos professionnels dans le monde entier.
Dominique Boutonnat, Président du CNC

 

La crise sanitaire qui a bouleversé le marché international de l’audiovisuel en 2020 : difficultés d’approvisionnement en programmes neufs, processus de décision rallongés et incertitudes chez les diffuseurs, a aussi créé des opportunités pour les vendeurs.
Hervé Michel, Vice-Président d’UniFrance.

« La hausse de la consommation de contenus pendant les confinements, le besoin accru de programmes audiovisuels, le renforcement du rôle des plateformes, mais aussi la capacité d’adaptation remarquable de nos membres dans ce contexte très complexe, leur ont permis d’encore accroitre l’impact de la création audiovisuelle française dans le monde ».

  • Un niveau très élevé des ventes
  • Malgré la crise, les ventes de programmes audiovisuels français à l’étranger sont stables par rapport à 2019 à un niveau très élevé : 196,9 M€ (+0,7 %).
     
  • L’animation française reste le premier genre vendu à l’international à 74,7 M€. En 10 ans, ses ventes ont doublé (+110 %).
    Avec sa grande diversité et des marques fortes et reconnues à l’international (Molang, Simon, Ladybug, Oggy), elle représente 38 % des ventes tous genres confondus, séduisant en premier lieu, l’Allemagne et les Etats-Unis qui en sont les premiers acheteurs dans le monde.
     
  • En 10 ans, les ventes de fiction, deuxième genre à l’export, ont progressé de 135 %. En très légère hausse par rapport à 2019 (+1,5 %), elles atteignent 47,1 M€ en 2020 distinguant des titres comme L’Art du crime, Dix pour cent ou Le Bureau des Légendes.
     
  • Quant au genre documentaire (Megapolis, le Génie des arbres, Planète Méditerranée…), il enregistre en 2020 un nouveau record à 46 M€, en hausse de 4,5 % par rapport à 2019. Le savoir-faire français, particulièrement reconnu dans les domaines historique, scientifique, de découverte ou d’investigation, a permis en 10 ans aux ventes de documentaires de progresser de 70 %.
     
  • Les ventes de droits monde restent à un niveau très élevé (41,2 M€, soit 20,9 % des exportations totales), en raison du rôle joué par les plateformes mondiales. Cette hausse concerne particulièrement l’animation (+24,1 % par rapport à 2019) et le documentaire (+30,1 % vs 2019).
     
  • La France parmi les principales nations présentes en VàDA

Avec 746 programmes disponibles sur au moins une plateforme de VàDA, la France est le deuxième pays européen le plus représenté sur les plateformes à l’international, derrière le Royaume-Uni. Et la sixième nation, tous pays confondus.

  • Les programmes français en bonne place dans les carnets de commandes internationaux

En nombre de programmes commandés sur les douze derniers mois**, la France est le troisième pays européen en fiction, et le troisième pays mondial en animation et en documentaire.
 

Ressources