Collège au cinéma : initier les élèves au 7e art

Collège au cinéma : initier les élèves au 7e art

14 juillet 2021
Cinéma
Le réalisateur Costa Gavras sur la plage du CNC à Cannes le 14 juillet 2021
Costa Gavras en ouverture de la matinée "Conserver et transmettre : un enjeu pour la jeunesse" sur la plage du CNC à Cannes le 14 juillet 2021 Eric Bonté / CNC
Les 400 coups de François Truffaut, E.T l’extraterrestre de Steven Spielberg, Les Glaneurs et la glaneuse d’Agnès Varda, Fenêtre sur cour d’Alfred Hitchcock, Chantons sous la pluie de Stanley Donen et Gene Kelly… Une telle programmation a de quoi faire rêver les amoureux de cinéma.
Films d’auteur en noir et blanc ou en couleur, films d’hier ou d’aujourd’hui, science-fiction, ou comédie musicale, tous font partie du programme Collège au cinéma pour l’année 2020-2021. Alors que ce dispositif d’éducation à l’image fête ses 30 ans, retour sur ce programme créé pour initier les collégiens au cinéma.

L’histoire débute dans les années 80, au moment où la France connaît une chute importante de la fréquentation cinématographique. D’une moyenne de 170 millions d’entrées par an dans les années 70, celle-ci ne dépasse guère les 120 millions en 1989. Cette situation préoccupante suscite une mobilisation générale des pouvoirs publics et de la profession, notamment la Fédération Nationale des Cinéma Français (FNCF). Celle-ci vient à élaborer, en concertation avec le cinéaste Costa-Gavras, un projet d’initiation à l’art cinématographique intitulé « Les classes cinémas », proposé au ministère de la Culture. L’objectif est de réapprendre aux jeunes spectateurs à voir les films dans leur format d’origine, c’est-à-dire en salle de cinéma plutôt qu’à la télévision et sur cassettes VHS, en leur faisant découvrir, au cours de leur scolarité, des films qui ont marqué l’histoire du cinéma.

Cette initiative donne lieu au dispositif Collège au cinéma, mis en place par les ministères de la Culture, et de l’Education nationale, en partenariat avec le CNC, les collectivités territoriales et les professionnels du cinéma (exploitants de salles, distributeurs de films). Premier dispositif national d’éducation artistique au cinéma à avoir été créé, Collège au cinéma est lancé en 1989 (il est suivi par Ecole et cinéma en 1994, puis par Lycéens et Apprentis au Cinéma en 1998).

Des œuvres classées art et essai

Collège au cinéma propose aux élèves, de la sixième à la troisième, de découvrir, pendant le temps scolaire, des films lors de projections organisées spécialement à leur intention dans les salles de cinéma. La participation à ce dispositif repose sur le volontariat des chefs d'établissements et des enseignants qui souhaitent y faire participer leurs classes. L’ambition est de donner au plus grand nombre d’élèves le goût et la curiosité du cinéma, grâce au travail pédagogique d’accompagnement conduit par les enseignants et les partenaires culturels.

Trois longs métrages sont généralement inscrits au programme des établissements participant à l’opération durant l’année scolaire, à raison d’une projection par trimestre. De Mon oncle de Jacques Tati à Tomboy de Céline Sciamma, en passant par La Traversée de Paris de Claude Autant-Lara, Billy Elliott de Stephen Daldry ou encore La Tortue rouge de Michael Dudok de Wit, les films présentés sont majoritairement français et européens, et classés art et essai. Chaque film, projeté en version originale sous-titrée en français, est accompagné d'un dossier pédagogique et d'une fiche thématique remise aux élèves afin de poursuivre la découverte du film en classe.

Identifier les genres, les registres et la diversité culturelle des cinématographies, sensibiliser les élèves au langage cinématographique, leur donner par ce biais l’opportunité d’acquérir et d’aiguiser un regard à la fois critique et esthétique, les former à la lecture de l’image, et les amener à développer le goût pour les salles de cinéma… Autant d’ambitions portées par Collège au cinéma, qui permet également aux élèves d’appréhender les films par la pratique artistique (atelier de réalisation, écriture de critiques, web radio, sensibilisation à la programmation…).

Le choix des films

Pour faire découvrir aux collégiens les classiques du cinéma, une programmation est élaborée chaque année dans le cadre d’un comité rassemblant les différents partenaires (Etat, Collectivités territoriales, les enseignants…), à partir d’un catalogue national spécifique. Les films sont sélectionnés par une commission nationale, sous la responsabilité du CNC, en charge de la coordination nationale du dispositif.

Pour chaque niveau (classes de 6e et de 5e, classes de 4e et de 3e), le programme établi, qui tient compte de l’âge des collégiens, propose aussi bien des œuvres du répertoire que des films récents. Tous les genres cinématographiques, qu’il s’agisse de comédie, de polar, de western, de science-fiction, de thriller…, sont représentés dans le catalogue afin que les élèves découvrent toute la richesse du cinéma et développent ainsi leur goût pour le 7e art.

En quelques chiffres

Collège au cinéma en 2019, c’est :

  • 30 ans d’existence
     
  • la participation de 96 départements et de 17 régions
     
  • la participation de 69 000 enseignants et de 17 600 établissements scolaires
     
  • 7.3 millions d’entrées en salles

Films réalisés à l'occasion des 30 ans de Collège au cinéma

Le CNC célèbre 30 ans d'éducation au cinéma et aux images

 

"30 ans d'éducation à l'image", Film d'Olivier Babinet

 

"Cinéma en herbe", film de Julie Bertuccelli