Le film "Dégager l’écoute" de Claudine Nougaret et Raymond Depardon à voir gratuitement

Le film "Dégager l’écoute" de Claudine Nougaret et Raymond Depardon à voir gratuitement

20 mai 2020
Cinéma
Tags :
Raymond Depardon Film Journal de France 2012
Raymond Depardon Film Journal de France 2012 Palmeraie et désert
Disponible sur le site de la Bibliothèque Nationale de France, ce film a été produit spécialement par Claudine Nougaret et Raymond Depardon pour l’exposition qui leur était consacrée. Cette dernière a été présentée à la BnF début 2020.

Extraits de films réalisés au cours de leurs 30 ans de collaboration, images d’archives et confidences récentes de Raymond Depardon et Claudine Nougaret s’entremêlent dans ce film disponible gratuitement en ligne jusqu’à la réouverture de la BnF, fermée pour cause de coronavirus. Produit par Raymond Depardon et son indissociable ingénieure du son, avec qui il a coréalisé plusieurs films, Dégager l’écoute « permet de comprendre ce rapport très particulier entre image et son dans leur œuvre. Il montre également comment la prise de son de Claudine Nougaret a profondément influencé le cinéma de Raymond Depardon », souligne la BnF.

Ce film a été réalisé dans le cadre de l’exposition « Claudine Nougaret : dégager l’écoute. Le son dans le cinéma de Raymond Depardon » organisée entre le 14 janvier et le 15 mars dernier à la BnF. Sa projection était d’ailleurs un des temps forts du parcours de l’exposition qui faisait aussi découvrir, dans une première partie, les matériels de prise de vue utilisés pour leurs films ainsi que les affiches, photos de repérages, rapports sons ou encore rushes.

Autant d’éléments issus des archives dont ont fait don Raymond Depardon et Claudine Nougaret à la BnF. « A la sortie du film Les Habitants, deux sociolinguistes sont venus me voir. J’avais expliqué en interview que nous n’avions utilisé qu’une infime partie de la matière enregistrée. Ils voulaient écouter tout ce que nous n’avions pas gardé pour leurs propres travaux. Avec Raymond, nous nous sommes dit que le moment était venu de faire don de toutes nos archives à la BnF pour que les chercheurs puissent avoir un accès libre à notre travail », nous expliquait Claudine Nougaret.