Un artiste à l’école : Cédric Klapisch retourne au lycée !

Un artiste à l’école : Cédric Klapisch retourne au lycée !

03 mai 2019
Cinéma
L’Auberge espagnole de Cédric Klapisch
L’Auberge espagnole de Cédric Klapisch BAC FILMS
Le réalisateur du Péril jeune et de L’Auberge espagnole est revenu dans son ancien lycée le temps d’une masterclass. Dispositif d’éducation à l’image, Un artiste à l’école permet de sensibiliser les élèves, de la primaire jusqu’au lycée, aux pratiques artistiques et culturelles, partout en France.

Parrainée par le Ministère de la Culture et soutenu par le CNC ou encore la SACD, cette opération pédagogique et didactique a pour vocation de favoriser la rencontre et l’échange à travers des masterclass animées dans des établissements scolaires autrefois fréquentés par des artistes aujourd’hui reconnus.

Pour cette 8e édition – qui se déroule jusqu’au 13 juin 2019, une quinzaine de personnalités ont répondu présent : le comédien Vincent Dedienne, parraine et invité d’honneur de cette édition 2019, la comédienne Dominique Frot (Soda, Elle s’appelait Sarah), les réalisateurs Michel Ocelot (Dilili à Paris), Michel Leclerc (La Lutte des classes) et Thomas Lilti (Hippocrate), le compositeur Alex Jaffray (L’Arnacoeur)... 

Cédric Klapisch est quant à lui parti à la rencontre des élèves du lycée Rodin, dans le 13e arrondissement de Paris, dont il a fréquenté les bancs dans les années 1970, de la sixième à la terminale. 

Les lycéens ont ainsi pu lui poser des questions sur sa carrière, donnant lieu à quelques anecdotes de la part du réalisateur de L’Auberge espagnole et du Péril jeune, tourné au début des années 1990 au lycée Rodin : « Je suis revenu au lycée vers 30 ans pour préparer ce film. On ne pouvait pas tourner là, car le bâtiment venait d’être rénové, il ne collait plus à l’époque de notre histoire, mais on voulait s’inspirer des souvenirs d’élèves et de professeurs, raconter des choses vécues. Les personnages sont directement inspirés de gens qu’on avait croisés au lycée et ça se sent à l’écran, ils sont ‘vrais’. » 

Lors des échanges, particulièrement riches, le cinéaste a prodigué quelques conseils aux jeunes cinéphiles demandeurs : « Regardez des films, un maximum, et les plus éclectiques possibles, des classiques, des nouveautés... Sur le site de VOD LaCinetek on propose une sélection d’œuvres créée à partir des coups de cœur des cinéastes. Souvent, ils citent les films qu’ils ont découverts, adolescents, comme les plus marquants de leur vie. A quinze ans, je ne jurais que par Vol au-dessus d’un nid de coucou et les premières réalisations de Martin Scorsese. Ce sont encore mes films préférés aujourd’hui. »

A l’issue de cette masterclass, Cédric Klapisch et quelques élèves, dont certains révèlent leurs rêves de cinéma, ont partagé leur ressenti sur cette rencontre. Des confidences à découvrir dans la vidéo en ligne ici :