ACM Distribution

ACM Distribution est un dispositif destiné à soutenir et promouvoir la distribution et la circulation internationale des coproductions réalisées avec un pays extra européen. Ce programme a reçu le soutien du programme Europe Créative- MEDIA de la Commission européenne.
 

  • Secteur : Cinéma - International - Multi-sectoriel
  • Phase d'intervention : Distribution
  • Type de soutien : Animation, Fiction, Documentaire, Long métrage, Vidéo et VàD
  • Type d'aide : Appel à projets
  • Demandeur : Distributeur, Agent de vente international, Producteur

appel à projets

Le prochain appel à projets est lancé ! Soumettez vos stratégies de sorties jusqu’au 21 octobre 2022.

Descriptif

ACM Distribution est ouvert à toutes les coproductions entre un pays MEDIA et un pays hors MEDIA, dans le respect des règles sur les pourcentages de coproduction : l'apport financier du coproducteur MEDIA doit être compris entre 20% et 70% pour les longs métrages de tous genres.

Chaque stratégie de distribution doit impliquer un coordinateur et au moins 3 sociétés partenaires.

Le montant de l’aide est plafonné à 60 000 € par projet.

Au terme de 11 commissions de sélection, 54 films ont été soutenus pour leur distribution sur 49 territoires. 197 sorties en salle et 160 sorties en VàD ont ainsi pu être réalisées partout dans le monde.

Parmi les 9 films soutenus en 2021 : La Nuit des rois de Philippe Lacôte, Nouvel Ordre de Michel Franco et Un héros de Asghar Farhadi.

Autres actualités

> Lire l'article sur ACM Distribution publié dans Screen Daily
> Lire l'article sur ACM Distribution publié dans Cineuropa

 

 




Films soutenus

Anatomy of time

Anatomy of Time
de Jakrawal Nilthamrong

Le Pardon

Le Pardon
de Maryam Moghadam et Behtash Sanaeeha

 

 

 

Here we are
de Nir Bergman

Los Conductos
de Camilo Restrepo

Three Summers
de Sandra Kogut

 

200 Mètres
de Ameen Nayfeh

La Nuit des rois
de Philippe Lacôte

Tu mourras à 20 ans
de Amjad Abu Alala

 

Nouvel ordre
de Michel Franco

En route pour le milliard
de Dieudo Hamadi

A girl missing
de Koji Fukada

 

Abou Leila
de Amin Sidi-Boumédiène

Le Lac aux oies sauvages
de Diao Yinan

Ali, la chèvre et Ibrahim
de Sherif El Bendary

 

L’Insulte
de Ziad Doueiri

Les Bonnes Manières
de Juliana Rojas et Marco Dutra

Les Héritières
de Marcelo Martinessi

 

Les Oiseaux de passage
de Ciro Guerra et Cristina Gallego

Monsieur
de Rohena Gera

Rafiki
de Wanuri Kahiu

 

Une Femme Fantastique
de Sebastian Lelio

Wajib
de Annemarie Jacir

 

Yomeddine
de A.B. Shawky

A peine j'ouvre les yeux
de Leyla Bouzid

Ixcanul
de Jayro Bustamante

 

Cemetery of Splendour
de Apichatpong Weerasethakul

Kalo Pothi
de Min Bahadur Bham

Les Délices de Tokyo
de Naomi Kawase

 

Clash
de Mohamed Diab

Madame B
de Jero Yun

Neruda
de Pablo Larrain

 

Tadmor
de Monika Borgmann et Lokman Slim

Tramontane
de Vatche Boulghourjian

Adieu Mandalay
de Midi Z

 

Apprentice
de Boo Junfeng

Harmonium
de Kôji Fukada

Hedi
de Mohamed Ben Attia

 

Jesus
de Fernando Guzzoni

Ciao Ciao
de Song Chuan

En attendant les hirondelles
de Karim Moussaoui

 

Félicité
de Alain Gomis

La Belle et la Meute
de Kaouther Ben Hania

Los Perros
de Marcela Said

 

Poesia sin fin
de Alejandro Jodorowsky

Vers la lumière
de Naomi Kawase

 

Zama
de Lucrecia Mart

Les Eternels
de Jia Zhangke

Manta Ray
de Phuttiphong Aroonpheng

 

Rojo
de Benjamín Naishtat

Monos
de Alejandro Landes

 


Questions fréquentes

1- Qui peut postuler ?

Toute entreprise européenne établie dans un pays membre du programme MEDIA, qui est détentrice de droits des films ou mandataire d’un film : sociétés de production, de distribution, de ventes internationales, agrégateurs de contenus, groupement de distributeurs…


2- Le  projet de distribution  doit-il comporter obligatoirement une diversité de modes de diffusion (salle, télévision, vidéo physique, VàD) ?

Non, la seule obligation est que, pour chacun des films concernés par le projet, au moins l’un des territoires visés doit faire l’objet d’une sortie VàD (il est important de préciser s’il s’agit de services par abonnement, à l’acte ou gratuits).


3- Quels sont les films éligibles ?

Toute coproduction entre un pays membre de MEDIA et un pays qui n’est pas membre de MEDIA (la liste de ces pays se trouve en annexe 1 du descriptif téléchargeable cette page). La part de coproduction du/des coproducteur(s) établi(s) dans le(s) pays membre(s) de MEDIA est comprise entre 20% et 70% pour les longs métrages de tous genres.


4- Quels sont les distributeurs qui peuvent faire partie du projet ?

Les distributeurs de tous les pays du monde (hors France) sont concernés et peuvent être co-bénéficiaires de l’aide.


5- Quel est le montant de l’aide ?

Le montant de l’aide est plafonné à 60 000 € par projet.
La subvention peut couvrir 50 % des dépenses éligibles de distribution, et 80 % pour les œuvres difficiles (premiers et seconds longs métrages ou films coproduits avec certains pays – liste en annexe 2 du descriptif téléchargeable sur le site)  ou à petit budget (dont le budget de production est inférieur à 1 250 000€).


6- Le projet peut-il présenter une demande d’aide pour une sortie en France ?

Non, compte tenu des aides à la distribution existantes au CNC, la France ne fait  pas partie des territoires de sortie éligibles à un soutien par ACM Distribution.


7- Est-ce que les stratégies de distribution doivent être les mêmes sur tous les territoires ?

Non, les stratégies peuvent être  différentes sur chaque territoire.


8- Si le projet concerne plusieurs films, est-ce que les territoires de distribution et les partenaires  de distribution doivent être les mêmes sur tous les territoires ?

Non, pas nécessairement.


9- Quelles sont les règles d’attribution de la subvention à chaque distributeur ?

La commission répartira le montant de l’aide en fonction des plans de financement, des dépenses prévisionnelles et tiendra compte de la prise de risque  liée à chaque territoire concerné. La stratégie peut être aidée partiellement, tous les territoires (au-delà de 3) peuvent ne pas être tous soutenus.


10- ACM Distribution peut-elle être cumulée avec d’autres aides à la distribution d’autres fonds de coproduction (Torino Film Lab Distribution, IDFA) ?

Des frais engagés par un coordinateur ne peuvent pas être couverts deux fois. Cependant, pour un même film, une stratégie de distribution comprenant des distributeurs différents sur des territoires différents peut être soutenue.

11- Les sorties effectives des films sur les territoires concernés peuvent-elles être antérieures à la décision de la commission en mai 2019 ?

Sur chaque territoire concerné, les sorties des films doivent être postérieures à la date limite de dépôt du dossier.

12- En cas de refus, peut-on représenter un projet ?

Non, sauf si, dans le cas où le film ne serait pas sorti, la stratégie de distribution est nouvelle ainsi que les partenaires de distribution et les territoires de sortie différents.

13- Le nombre de territoires est-il limité ?

Non.

14- Est-ce qu’un distributeur peut participer et s’ajouter au groupement de la stratégie une fois l’aide accordée ?

Non.

15- Qu'entendez-vous par "approche innovante" ?

En termes de distribution : par exemple, les sorties simultanées VàD/festival, ou VàD/salles si le pays de distribution le permet, ou les festivals en ligne, VàD directe, cinéma ambulant…

Au-delà des modes de diffusion, l’innovation peut aussi se trouver dans la stratégie de promotion du film :

  • Offrir plus de diversité dans les réseaux sociaux : utiliser d'autres réseaux que Facebook ou Twitter peut déjà témoigner d'une approche plus innovante.
  • Jongler sur les hashtags en permettant à la communauté de retrouver facilement et d'améliorer le suivi du film sur les réseaux sociaux. Il est aussi possible d'inciter les gens à utiliser des hashtags depuis la salle ou sur VàD, en leur donnant le nom d’un hashtag au début de la séance/du visionnage.
  • Créer de l’engagement : L’engagement, c’est donner l’opportunité aux utilisateurs d’interagir directement avec la société. Aujourd’hui, il est important d’impliquer la communauté, en lui posant des questions, en lui demandant son avis, ou en la poussant à réagir et à recommander le film. Ça peut passer par des sondages (outil proposé par Instagram et Twitter), des "Facebook Chatbox", des hashtags (par exemple, sessions #askme où les utilisateurs peuvent poser leurs questions) ou des concours plus classiques pour tenter de gagner des places ou des voyages sur les lieux du film.
  • Faire appel aux Youtubers cinéma et leur proposer de faire une vidéo sur le film, ou aux influenceurs Instagram et Twitter.
  • Interagir avec l’équipe du film : par exemple, proposer des sessions Skype avec le/la réalisateur/trice du film après la séance. Ou : créer des rendez-vous avec l’équipe du film via le hashtag #askme. 
  • Créer des vidéos en VR qui permettraient aux spectateurs d’entrer dans l’univers du film.
  • Changer des partenariats classiques avec les médias, en proposant, par exemple, les 10 premières minutes d’un film au lieu d’une bande-annonce.

Label ACM Distribution

Pour chacun des films soutenus par ACM Distribution, le label ci-dessous doit être inscrit au générique de l’œuvre, comme suit :

  • le label ACM Distribution combiné aux logos CNC et MEDIA dans le générique d’ouverture ;
  • le label ACM Distribution combiné aux logos CNC et MEDIA dans le générique de fin, suivi de la mention  « Avec le soutien du Centre national du cinéma et de l’image animée et du programme Europe Créative – MEDIA ». 

Le « label en bloc » doit également figurer sur tous les éléments promotionnels imprimés (affiche du film, affichettes, cartons d'invitation, etc.), imprimés après l’octroi de l’aide, dès lors que d'autres logos y figurent et dans des conditions identiques (notamment de taille).

> télécharger le label ACM Distribution (zip)
> télécharger le guide d'utilisation du label ACM Distribution (pdf) 
> télécharger le logo du CNC
> télécharger le logo Europe Créative - MEDIA 


Prochaines Commissions

Dernière commission : 19 octobre 2021

2022

Ouverture de l'appel à projets : 8 septembre 2022 
Clôture de l’appel : 21 octobre 2022 
Commission : Décembre 2022

2023

Ouverture du premier appel à projets : 10 janvier 2023
Clôture de l’appel : 3 mars 2023
Commission : Avril 2021

Ouverture du second appel à projets : 19 juin 2023
Clôture de l’appel : 8 septembre 2023
Commission : octobre 2023

2024

Ouverture de l’appel à projets : 8 janvier 2024
Clôture de l’appel : 1er mars 2024
Commission : Avril 2024

Merci d’envoyer les dossiers à Manon Duverger – manon.duverger@cnc.fr 




Composition de la commission

Voir les décisions de nomination

En cours de renouvellement 


Résultats des commissions

Voir les résultats antérieurs

19 octobre 2021


Anatomy of time Jakrawal Nilthamrong (Thaïlande) :
Aide de 35 000 € pour la distribution sur les territoires suivants : Pays-Bas, Singapour, Thaïlande.
Coordinateur : Damned Films (France)

Le Pardon (Ballad of a white cow) de Behtash Sanaeeha & Maryam Moghaddam (Iran) :
Aide de 60 000 € pour la distribution sur les territoires suivants : Allemagne, Brésil, Danemark, Espagne, Finlande, Norvège, Pologne, Portugal, République Tchèque, Serbie, Suède, Taïwan.
Coordinateur : Totem Films (France)

Plumes (Feathers) de Omar El Zohairy (Egypte) :
Aide de 48 500 € pour la distribution sur les territoires suivants : Brésil, Espagne, Grèce, Italie.
Coordinateur : Heretic (Grèce)

Un héros (A hero) de Asghar Farhadi (Iran) :
Aide de 60 000 € pour la distribution sur les territoires suivants : Allemagne, Australie, Belgique, Brésil, Espagne, Italie, Nouvelle Zélande, Pays-Bas, Suisse.
Coordinateur : The Match Factory (Allemagne)


Contacts


Articles liés