A l’occasion du marché international du documentaire Sunny Side of the Doc, le CNC publie son étude annuelle sur le marché du documentaire en 2011

A l’occasion du marché international du documentaire Sunny Side of the Doc, le CNC publie son étude annuelle sur le marché du documentaire en 2011

26 juin 2012
Professionnels
marche_documentaire_220612.gif

 

2 649 heures de documentaires produites en 2011
Le documentaire représente un volume important de la production française. Ainsi, en 2011, la production de documentaires audiovisuels progresse-t-elle de 7,7 % pour atteindre 2 649 heures pour un total des devis de 387,3 M€. Les commandes des chaînes nationales gratuites progressent en 2011 de 9,7 % en volume pour atteindre 1 618 heures soit 61,1 % du volume total. Les chaînes du câble, du satellite et de la TNT payante (y compris Canal+) commandent 758 heures de documentaires soit 28,6 % des volumes pour un montant de 32,8 M€. Les chaînes locales jouent également un rôle important dans l’économie du documentaire audiovisuel avec 258 heures initiées en 2011 pour un investissement de 8,3 M€.
 


Une production dynamique de longs métrages documentaires
Depuis 2005, la production de longs métrages documentaires français est particulièrement dynamique. En 2011, 37 films documentaires français ont été agréés (11,6 % des films) pour un total des devis de 34,10 M€. Le devis moyen d’un film documentaire est de 0,92 M€ en 2011 (5,11 M€ pour l’ensemble des films agréés).
 
Plus de 1,3 million d’entrées pour les films documentaires en 2011
En 2011, les films documentaires ont réalisé 1,33 million d’entrées dans les salles de cinéma. La part de marché des longs métrages documentaires français est de 64,3 % en 2011. L’offre de films documentaires dans les salles est abondante avec 90 longs métrages inédits en 2011, dont 54 films français, 10 films américains et 20 films européens. L’offre de films documentaires représente 15,1 % de l’offre de films inédits en 2011, soit la plus élevée de la décennie.
 
Point d'étape sur les suites du rapport intitulé « Le documentaire dans tous ces états »
Depuis la publication du rapport intitulé « Le documentaire dans tous ses états », remis par Serge Gordey, Catherine Lamour, Jacques Perrin et Carlos Pinsky au Ministre de la Culture et de la Communication en avril dernier, le CNC a rencontré les principales organisations professionnelles d’auteurs, de réalisateurs et de producteurs afin de recueillir leurs réactions aux propositions des rapporteurs relatives aux sujets relevant directement de sa compétence.
 
De nombreux sujets ont été abordés au cours de ces discussions. Il ressort notamment de ces premiers échanges un souhait partagé de mieux prendre en compte les différents types d’écritures documentaires dans les modalités de calcul du soutien automatique - sans modifier les fondamentaux de ce dernier - notamment en favorisant les démarches d'écriture et de production les plus exigeantes. Le CNC s’attachera par ailleurs à rencontrer prochainement les diffuseurs et leurs organisations.
 
Des propositions seront formulées par le CNC au mois de septembre.


> consulter l'étude