Le palmarès du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

Le palmarès du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

11 février 2019
Cinéma
Ce magnifique gâteau ! de Marc James Roels et Emma De Swaef
Ce magnifique gâteau ! de Marc James Roels et Emma De Swaef Vivement Lundi ! - Beast Animation - Pedri Animation

Dévoilé samedi soir, le palmarès de la 41è édition du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand a récompensé une quarantaine d’œuvres sur les 163 films présentés dans les différentes sections.


De l’avis du jury national rassemblant Jackie Berroyer, Hubert Charuel, Céline Devaux, Vincent Macaigne et Dominique Reymond, l’édition 2019 du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand était « de très grande qualité ». Au total, 163 réalisations étaient en lice dans les différentes sections de l’événement qui s’est tenu du 1er au 9 février. Les personnalités du jury national ont choisi de décerner le Grand Prix à un court métrage d’animation : Ce magnifique gâteau ! (Belgique, France, Pays-Bas). Réalisé par Marc James Roels et Emma De Swaef, il raconte les histoires de cinq personnages au temps de l’Afrique coloniale.

Côté compétition internationale, le jury composé de Steve Hawley, Nadav Lapid, Caroline Monnet, Susa Monteiro et Ga-eun Yoon a remis son Grand Prix à Cadoul de Craciun de Bogdan Muresanu. Ce court métrage roumain met en scène un père de famille qui découvre, peu après la « répression sanglante du régime de Ceausescu à Timisoara, que son fils a écrit une lettre au Père Noël en lui indiquant que son papa souhaite la mort de Ceausescu ».

Dans la section Labo, rassemblant les œuvres les plus expérimentales, c’est Last Year When the Train Passed by (France) de Pang-Chuan Huang qui a été récompensé du Grand Prix par les jurés 2019 : Claire Denis, Jenn Nkiru et Bruno Nuytten.

Voici le palmarès du festival :

Compétition nationale

Grand Prix : Ce Magnifique Gâteau ! (Belgique, France, Pays-Bas) de Marc James Roels et Emma De Swaef. Ce court métrage a bénéficié de l’Aide au programme de production du CNC.
Prix Spécial du Jury : Jupiter ! de Carlos Abascal Peiró
Prix du Public : Nefta Football Club d’Yves Piat
Prix de la meilleure musique originale (SACEM) : La Chanson de Tiphaine Raffier. Ce film a bénéficié de l’Aide à la réécriture, de l’Aide avant réalisation et de l’Aide complémentaire à la musique originale du CNC.
Prix Procirep du producteur de court métrage : Insolence Productions pour Diversion de Mathieu Mégemont (qui a bénéficié de l’Aide au programme de production, l’Aide complémentaire à la musique originale et de l’Aide à la création visuelle ou sonore CVS du CNC) et Le Mal Bleu d’Anaïs Tellenne et Zoran Boukherma (Aide avant réalisation du CNC)
Prix ADAMI d’interprétation, meilleure comédienne : Imane Laurence pour Côté Cœur d’Héloïse Pelloquet
Prix ADAMI d’interprétation, meilleur comédien : François Créton pour Beautiful Loser de Maxime Roy
Prix du meilleur film d’animation francophone (SACD) : Cadavre exquis de Stéphanie Lansaque et François Leroy. Ce téléfilm a bénéficié du Fonds d'aide à l'innovation audiovisuelle - développement animation, de l’Aide au programme de production, de l’Aide complémentaire à la musique originale et de l’Aide à la création visuelle ou sonore (CVS) du CNC.
Prix Canal + : Tigre de Delphine Deloget
Prix du Rire « Fernand Raynaud » : Pile poil de Lauriane Escaffre et Yvonnick Muller qui a bénéficié du Fonds de soutien audiovisuel.
Prix de la Presse Télérama : Pauline Asservie de Charline Bourgeois-Tacquet qui a bénéficié de l’Aide au programme de production du CNC
Mentions spéciales du jury : Souvenir inoubliable d’un ami (France, Liban) de Wissam Charaf (qui a bénéficié de l’Aide avant réalisation du CNC), Pauline Asservie de Charline Bourgeois-Tacquet, Mort aux codes de Léopold Legrand (bénéficiaire de l’Aide avant réalisation du CNC), Côté Cœur d’Héloïse Pelloquet  et La Chanson de Tiphaine Raffier (Aide à la réécriture, Aide avant réalisation et Aide complémentaire à la musique originale du CNC)
Prix Étudiant de la jeunesse : Las Cruces de Nicolas Boone qui a bénéficié de l’Aide avant réalisation du CNC
Prix de la meilleure œuvre de fiction (SACD) : Beautiful Loser de Maxime Roy
Prix Égalité et Diversité : Braquer Poitiers de Claude Schmitz
Mention spéciale du jury SACD (première œuvre de fiction) : La Traction des pôles de Marine
Mention spéciale du jury SACD (animation francophone) : Raymonde ou l’évasion verticale de Sarah Van den Boom qui a bénéficié de l’Aide au programme de production et de l’Aide complémentaire à la musique originale du CNC

Compétition internationale

Grand Prix : Cadoul de Craciun (Roumanie) de Bodgan Muresanu
Prix Spécial du Jury : Leoforos Patision (Grèce) de Thanasis Neofotistos
Mention Spéciale du Jury : Desecho (Pérou, Etats-Unis) de Julio Ramos et Brotherhood (Tunisie, Canada, Qatar) de Meryam Joobeur
Prix du Public : Skin (Etats-Unis) de Guy Nattiv
Prix du meilleur film d’animation : Tracing Addai (Allemagne) d’Esther Niemeier
Prix Étudiant de la jeunesse : Binnu ka Sapna (Inde) de Kanu Behl
Prix CANAL+ : Leoforos Patision (Grèce) de Thanasis Neofotistos
Prix des effets visuels Allegorithmic : Twenty One Points (Nouvelle-Zélande) de Pete Circuitt
Prix Brèves Digitales (Orange) : Ceva (Roumanie, République Tchèque) de Paul Muresan
Candidature European Film Awards : Leoforos Patision (Grèce) de Thanasis Neofotistos

Compétition Labo

Grand Prix : Last Year When the Train Passed by (France) de Pang-Chuang Huang
Prix Spécial du Jury : Swatted (France) d’Ismaël Joffroy Chandoutis
Mention spéciale du jury : Fest (Allemagne) de Nikita Diakur
Mention du jury : María de los Esteros (Colombie) d’Eugenio Gomez Borrero
Prix du Public : The Passage (Etats-Unis) de Kitao Sakurai
Prix CANAL+ : The Passage (Etats-Unis) de Kitao Sakurai
Prix Festivals Connexion Auvergne-Rhône-Alpes : The Sound of Falling (Royaume-Uni, Angleterre, Colombie, Taïwan) de Chien-Yu Lin
Prix du meilleur film documentaire (Documentaire sur grand écran) : Last Year When the Train Passed by (France) de Pang-Chuang Huang