Le cinéma français se stabilise sur un marché de la vidéo physique en recul

Le cinéma français se stabilise sur un marché de la vidéo physique en recul

29 octobre 2014
Cinéma
audiovisuel_une.jpg

Note : le baromètre vidéo physique CNC-GfK a été réalisé sur les 9 premiers mois 2014

Les dépenses en vidéo physique enregistrent une baisse
Le chiffre d'affaires des ventes de DVD et de Blu-ray en France est de 516,71 M€ avec 55,85 millions de supports vendus. La dépense des ménages en vidéo physique diminue de 14,5 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013. Cette diminution implique une baisse de 16,7 % du chiffre d'affaires des ventes de DVD et de celui du Blu-ray à -7 %.

Malgré un recul, les films dominent toujours le marché de la vidéo physique et réalisent un chiffre d'affaires de 319,55 M€
Les recettes des films en vidéo diminuent de 14,8 % par rapport aux neuf premiers mois de 2013. La baisse des recettes s'explique par le recul du chiffre d'affaires des films sur DVD (-17,3 %) et aussi par celui du Blu-ray (-9,1 %). En volume, les ventes d'œuvres cinématographiques représentent, 26,47 millions de supports.

Le cinéma français se stabilise sur le marché de la vidéo physique
Le cinéma français génère 67,18 M€ de recettes, en diminution de 17,2 % par rapport à la même période en 2013. La part de marché des films français est quasi stable à 21 % en valeur. 5,97 millions de DVD et de Blu-ray de films français ont été vendus au cours des neuf premiers mois de 2014 (soit 16,5 % de moins qu'en 2013).

Les ventes de films américains reculent

Le chiffre d'affaires des films américains recule de 8,0 % et représente 207,97 M€.
16,76 millions de DVD et de Blu-ray de films américains ont été achetés soit une baisse de 12 %.

> télécharger l'étude complète

 

Précisions méthodologiques : La consommation de vidéo physique est évaluée par l'institut GfK à partir des ventes réalisées dans les grandes surfaces alimentaires et les grandes surfaces spécialisées, de la vente par correspondance et des ventes sur internet et en librairies. Ces chiffres n'incluent pas les ventes en kiosques et dans les stations-services. Ils excluent également le marché de la location vidéo.
Les nationalités retenues pour les œuvres cinématographiques sont celles enregistrées par le CNC.

 

Contact Media CNC
Lauriane Villate
01 44 34 34 71 / 06 74 60 10 10
Lauriane.villate@cnc.fr
#lecnc