Angoulême 2021 : découvrez le palmarès de la 14e édition du Festival du Film Francophone

Angoulême 2021 : découvrez le palmarès de la 14e édition du Festival du Film Francophone

30 août 2021
Cinéma
"Une histoire d'amour et de désir" de Leyla Bouzid Pyramide Distribution
Le Festival du Film Francophone d’Angoulême s’est déroulé du 24 au 29 août 2021. Une histoire d’amour et de désir, La vraie famille ou encore Boîte noire font partie des lauréats de cette nouvelle édition.

Après cinq jours de compétition, le Festival du Film Francophone d’Angoulême a dévoilé son palmarès annuel. Lors de cette quatorzième édition, le jury du festival, présidé par l’actrice Nicole Garcia, a notamment décerné la plus haute récompense de l’événement, le Valois de diamant, à Une histoire d’amour et de désir. Ce deuxième long métrage de la cinéaste Leyla Bouzid, présenté en clôture de la Semaine de la Critique lors du dernier Festival de Cannes, détaille la romance naissante entre deux adolescents d’origine maghrébine. Son interprète principal, Sami Outalbali, a reçu de son côté le prix d’interprétation masculine, le Valois de l’acteur. Autre film récompensé, La Vraie Famille, le nouveau long métrage de Fabien Gorgeart après Diane a les épaules en 2017, a remporté le Valois du Jury. Mélanie Thierry qui y tient le rôle de la mère décroche par ailleurs le Valois de l’actrice. Enfin, Boîte noire a été auréolé du Valois du Public. Réalisé par Yann Gozlan, ce thriller porté par Pierre Niney déroule l’investigation secrète autour d’une importante catastrophe aérienne.

 

Le palmarès complet

  • Valois du Public décerné à la suite du vote en ligne des spectateurs sur le site internet du Festival : Boîte noire de Yann Gozlan
     
  • Valois des étudiants francophones (avec le soutien du Département de la Charente, décerné par le jury des étudiants francophones) : Petite nature de Samuel Theis
     
  • Valois Rothschild Martin Maurel décerné à un producteur par un collège de distributeurs (avec le soutien de la Banque Rothschild Martin Maurel) : Laetitia Galitzine (Chapka Films) et Aurélie Rouvière (La Filmerie) pour Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal
     
  • Valois René Laloux décerné au meilleur court métrage d’animation : C’était pas du Bourgogne de Mathias de Panafieu
     
  • Valois du scénario : Rachel Lang pour Mon légionnaire
     
  • Valois de la musique (avec le soutien de la SACEM) : Olivier Alary pour la musique de La Nuit des rois de Philippe Lacôte
     
  • Valois de la mise en scène : La Nuit des rois de Philippe Lacôte
     
  • Valois de l’actrice : Mélanie Thierry dans La vraie famille de Fabien Gorgeart et Mention spéciale : Ina Marija Bartaité dans Mon légionnaire de Rachel Lang
     
  • Valois de l’acteur : Sami Outalbali dans Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid
     
  • Valois du Jury : La vraie famille de Fabien Gorgeart
     
  • Valois de Diamant (avec le soutien de France Télévisions) : Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid