Les « Cahiers du cinéma » lancent le Prix André Bazin à destination des premiers films

Les « Cahiers du cinéma » lancent le Prix André Bazin à destination des premiers films

21 septembre 2022
Cinéma
Les « Cahiers du cinéma » lancent le Prix André
Cette récompense du nom de l’un des cofondateurs de l’illustre revue cinéphile primera, le 28 novembre prochain, un premier long métrage, quelle que soit sa nationalité, sorti sur les écrans cette année.

Parier sur la jeunesse, repérer les cinéastes de demain et participer à leur reconnaissance : c’est l’une des raisons d’être de la critique, et notamment des Cahiers du cinéma, magazine iconique pur les cinéphiles du monde entier. Pour prolonger cet engagement au plus près de la création, la revue lance le prix André Bazin, une distinction qui sera décernée à un ou une cinéaste dont le premier long métrage, quelle que soit son origine, est sorti en France en 2022.
Le prix sera remis le lundi 28 novembre 2022 à Paris par un jury composé de rédacteurs de la revue, d’un cinéaste, d’un acteur, d’un technicien du cinéma ainsi que d’une personnalité issue du monde culturel après une pré-sélection effectuée par la rédaction des Cahiers. Les abonnés de la revue pourront également accorder une voix. La récompense sera assortie d’une dotation de 20 000 euros (prix soutenu par la Maison CHANEL).

Le film primé fera l’objet d’une projection en salle en janvier 2023 en présence de la rédaction des Cahiers du cinéma.

Figure tutélaire de la critique moderne, André Bazin a imaginé les Cahiers du cinéma en 1951 aux côtés de Jacques Doniol-Valcroze, Lo Duca et Léonide Keigel. Le magazine, berceau de la Nouvelle Vague, a succédé à La Revue du cinéma de Jean George Auriol à laquelle André Bazin et Jacques Doniol-Valcroze collaboraient et qui a cessé sa publication en octobre 1949.