Alejandro González Iñarritu présidera le jury du 72e Festival de Cannes

Alejandro González Iñarritu présidera le jury du 72e Festival de Cannes

27 février 2019
Cinéma
Tags :
Alejandro Gonzalez Iñarritu aux Oscars 2016- Scott Diussa - AMPAS
Alejandro Gonzalez Iñarritu aux Oscars 2016 Scott Diussa - A.M.P.A.S-DR

Le réalisateur mexicain succède à Cate Blanchett à la tête du jury de l’événement qui se tiendra du 13 au 25 mai 2019.


Grand Prix de la semaine de la critique en 2000 pour Amours chiennes et Prix de la mise en scène (ainsi que du jury œcuménique) en 2006 grâce à Babel, Alejandro González Iñarritu fera son retour cette année au Festival de Cannes. Le cinéaste mexicain, qui a présenté en 2017 sur la Croisette son projet VR Carne y Arena, succède à Cate Blanchett - qu’il dirigeait dans Babel - dans le rôle de président du jury.

« Il est très rare qu’Alejandro G. Iñárritu accepte de participer à un jury et c’est la première fois que le Jury du Festival de Cannes sera présidé par un artiste mexicain. Cannes est le lieu de tous les cinémas, et à travers la présence de l’auteur de Babel, c’est tout le cinéma mexicain que le Festival célébrera. En plus d’être un cinéaste audacieux et un auteur toujours surprenant, Alejandro est aussi un homme de convictions, un artiste de son temps », déclarent dans un communiqué Pierre Lescure et Thierry Frémaux qui sont respectivement Président et Délégué général du Festival de Cannes.

« Je suis honoré et ravi d’y revenir cette année, et immensément fier de présider le Jury. Le cinéma coule dans les veines de la planète et ce Festival en est le cœur. Avec le jury, nous aurons le privilège d’être les premiers spectateurs des nouveaux films de nos collègues cinéastes venus du monde entier. C’est un véritable plaisir et une grande responsabilité, que nous assumerons avec passion et dévouement », a réagi pour sa part Alejandro González Iñarritu.

Récompensé à deux reprises à Cannes, le réalisateur mexicain a également quatre Oscars à son actif : trois statuettes raflées en 2015 pour Birdman (meilleur film, meilleur réalisateur, meilleur scénario original) et le prix du meilleur réalisateur en 2016 pour The Revenant. Il a également remporté en 2016 le César du meilleur film étranger grâce à Birdman.