La France représentée au Venice VR Expanded

La France représentée au Venice VR Expanded

14 août 2020
Création numérique
Tags :
Affiche Recoding Entropia de François Vautier
Affiche Recoding Entropia de François Vautier Da Prod
Plusieurs créations et coproductions françaises font partie de la quarantaine de projets immersifs sélectionnés cette année dans cette section de la Mostra de Venise qui se tient du 2 au 12 septembre 2020.

En raison de la situation sanitaire liée à l’épidémie de coronavirus, la Mostra de Venise n’aura pas d’espace dédié à sa sélection d’œuvres immersives habituellement accueillie au Venice Lido. Cette dernière sera visible en ligne sur une plateforme dédiée, ainsi que dans un réseau de lieux culturels à travers le monde. Des institutions telles que l’Espace Centquatre à Paris, la Comédie de Genève en Suisse, la Fondazione di Venezia - M9 – Museo del ‘900 de Venise ou le PHI Center à Montréal proposeront à leurs visiteurs de découvrir ces créations dans un espace dédié.

Cette sélection 2020 est composée de 31 œuvres immersives présentées en compétition, parmi lesquelles 2 créations françaises : Recoding Entropia (Da Prod) de François Vautier, qui met en scène dans l’espace un immense tétraèdre qui va se disloquer, et Mirror : The Signal de Pierre Zandrowicz, le « prologue d'une expérience immersive de science-fiction psychologique avec Zita Hanrot comme Clarisse, une jeune astronaute perdue sur une planète inconnue après l'atterrissage d'urgence de sa capsule », comme le présente son producteur Atlas V.

A Taste of Hunger (Danemark, Suède, France) de Christoffer Boe et David Adler, Goodbye Mr. Octopus (France, USA) d’Amaury Campion, Dreamin’Zone (France, Suisse, Allemagne, Corée du Sud) de Fabienne Giezendanner, The Hangman at Home. An immersive single user experience (Danemark, France, Canada) de Michelle et Uri Kranot, 4 Feet High (Argentine, France) de Maria Belen Poncio, Rosario Perazolo Masjoan et Damian Turkieh ainsi que Minimum Mass (Nouvelle-Zélande, France, Etats-Unis) de Raqi Syed et Areito Echevarria font aussi partie de la sélection qui sera départagée par un jury rassemblant Céline Tricart (la présidente), Asif Kapadia et Hideo Kojima.

Meet Mortaza VR (France, Belgique) de Joséphine Derobe sera présenté de son côté hors compétition dans la section « College Cinema VR » aux côtés de trois autres réalisations. Enfin, 9 œuvres immersives, estampillées « Best of VR » et venues des Etats-Unis, d’Allemagne ou encore de Taïwan, seront présentées hors compétition.