Mondiaux de League of Legends : un mois de compétition au plus haut niveau

Mondiaux de League of Legends : un mois de compétition au plus haut niveau

11 octobre 2021
Jeu vidéo
Les 16 équipes en lice aux Championnats du monde s'affronteront pour succéder à l'équipe coréenne Damwon.
Les 16 équipes en lice aux Championnats du monde s'affronteront pour succéder à l'équipe coréenne Damwon. Riot Games

La phase de groupes de ces 11e Championnats du monde de League of Legends débute ce lundi en terre islandaise avec l'entrée en lice de trois équipes européennes et deux joueurs français. 


Le Mondial de League of Legends débute enfin ! La compétition internationale annuelle qui rassemble les meilleures équipes de chaque région commence ce lundi 11 octobre avec les traditionnelles phases de poules. Le MOBA (Multiplayer Online Battle Arena) du studio Riot Games est devenu l'e-sport le plus suivi au fil des années, aux côtés de son compétiteur Dota 2 et du FPS (First Person Shooter) Counter Strike : GO. Dans ce jeu qui mêle stratégie globale et talent individuel, des équipes de 5 joueurs s'affrontent afin de détruire la base adverse. Organisés en Islande cette année, les « Worlds » se sont ouverts avec une affiche des plus alléchantes : les coréens de DWG KIA, champions du monde en titre, ont largement dominé l'équipe chinoise FPX, considérée par de nombreux analystes comme la favorite du tournoi. Les deux derniers matchs de la journée verront l'Europe et l'Amérique du Nord s'affronter avec Team Liquid contre Mad Lions et Rogue contre Cloud9. 

Parmi les 16 équipes et la centaine de joueurs en lice, deux joueurs français défendront les couleurs de l'Europe : Steven « Hans Sama » Liv (Rogue) pour sa troisième apparition aux « Worlds » et le jeune rookie Adam « Adam » Maanane (Fnatic) qui vivra ses premiers Championnats du monde. Cette édition très compétitive sera également marquée par le retour du meilleur joueur de tous les temps, le coréen triple champion du monde Lee « Faker » Sang-hyeok, après plusieurs années d'absence sur la scène internationale. Les aficionados de sports traditionnels seront peut-être surpris d'apprendre la présence du Paris Saint-Germain dans la compétition. Présent sur la scène FIFA et Dota 2, le club de football parisien, associé à l'équipe taïwanaise Talon Esports, fait figure d'outsider pour ce 11e mondial. La finale de la dernière édition avait rassemblé près de 100 millions de spectateurs sur les sites de streaming (YouTube, Twitch, Douyu…), avec un pic à 46 millions en simultané.