Les films en compétition au Cinélatino 2019

Les films en compétition au Cinélatino 2019

01 mars 2019
Cinéma
Tags :
Affiche Cinélatino 2019
Affiche Cinélatino 2019 DR

Treize longs métrages sont inscrits dans la compétition fiction des 31e Rencontres de Toulouse organisées du 22 au 31 mars.


Le festival Cinélatino, qui revient fin mars à Toulouse, vient de dévoiler sa sélection. Treize longs métrages sont en lice dans la compétition fiction. « Douze sont des premiers ou deuxièmes films et six sont réalisés par des femmes », précisent les organisateurs du festival qui se tiendra du 22 au 31 mars 2019.

Parmi les œuvres sélectionnées figurent Familia Sumergida de Maria Alché (Argentine, Brésil, Allemagne, Norvège), Niña errante (Colombie, France) de Rubén Mendoza, Perro bomba (Chili, France) de Juan Cáceres et Temblores (Guatemala, France, Luxembourg) de Jayro Bustamante. Un jury rassemblant la productrice cubaine Claudia Calviño (invitée d’honneur du festival), le réalisateur et scénariste argentin Mariano Llinás et le critique, écrivain et programmateur de festival (ex-délégué général de la Quinzaine des Réalisateurs) Edouard Waintrop départagera les œuvres en lice. La section documentaire met de son côté en compétition sept films tandis que celle « courts métrages » est composée de dix réalisations.

Outre les différentes compétitions, plusieurs événements et projections rythmeront ce festival qui met cette année à l’honneur le cinéma des Caraïbes. Plus de 150 films vont être projetés pendant toute la durée de la manifestation. Une programmation « découvertes » mettra notamment en avant « une sélection de films en sortie nationale et en avant-première dans des salles partenaires à Toulouse, en Occitanie et au-delà ». Une rétrospective autour du réalisateur et scénariste Mariano Llinás, une sélection d’œuvres animées et une sélection jeune public sont également prévues.

Voici la sélection des films en compétition fiction :

Familia sumergida de María Alché (Argentine, Brésil, Allemagne, Norvège)
Jazmines en Lídice de Rubén Sierra Salles
La camarista de Lila Avilés (Mexique)
Las niñas bien d'Alejandra Márquez Abella (Mexique)
Luciérnagas de Bani Khoshnoudi (Mexique, États-Unis, Grèce, République dominicaine)
Miriam miente de Natalia Cabral et Oriol Estrada (République dominicaine, Espagne)
Monos d'Alejandro Landes (Colombie, Argentine, Pays-Bas, Allemagne, Suède, Uruguay)
Niña errante de Rubén Mendoza (Colombie, France)
Perro bomba de Juan Cáceres (Chili, France)
Querência de Helvécio Marins Jr (Brésil, Allemagne)
Los tiburones de Lucía Garibaldi (Uruguay, Argentine, Espagne)
Temblores de Jayro Bustamante (Guatemala, France, Luxembourg)
Todos somos marineros de Miguel Ángel Moulet (Pérou, République Dominicaine)