Bertrand Mandico et Abel Ferrara sélectionnés au Festival du film de Locarno

Bertrand Mandico et Abel Ferrara sélectionnés au Festival du film de Locarno

02 juillet 2021
Cinéma
Les projections sur la Piazza Grande reprendront après le hiatus de l'année 2020.
Les projections sur la Piazza Grande reprendront après le hiatus de l'année 2020. Locarno Film Festival
Pour sa 74e édition, le festival suisse accueillera à nouveau les spectateurs sur la Piazza Grande, tout en assurant une programmation renforcée en ligne. Bertrand Mandico y dévoilera son nouveau film After Blue en compétition officielle.

Le cinéma va bientôt reprendre ses droits sur le pavé de la majestueuse Piazza Grande. Après une édition entièrement en ligne, le Festival du film de Locarno retrouve les joies de la projection publique du 4 au 14 août, avec une sélection importante de films inédits et de chefs d’œuvre du cinéma de patrimoine. En compétition officielle cette année, Bertrand Mandico viendra présenter son deuxième long métrage après le succès de sa fable violente et érotique Les Garçons Sauvages. Baptisé After Blue/Paradis Sale, le nouveau film du réalisateur toulousain mettra en scène un casting majoritairement féminin (Elina Löwensohn, Vimala Pons, Pauline Lorillard…) dans un récit de science-fiction. La planète chimérique de Bertrand Mandico ne sera pas la seule attraction de cette compétition, à en croire la sélection d’Abel Ferrara pour Zeros and ones, film de guerre avec Ethan Hawke dans le rôle-titre. Parmi les potentiels héritiers du Léopard d’or 2019,Vitalina Varela, le public découvrira Cop Secret du cinéaste islandais - et gardien de but professionnel - Hannes Thor Halldorsson ou encore Petite Solange de la réalisatrice française Axelle Ropert.

En marge de cette compétition foisonnante, les projections de films classiques reprendront aussi leurs droits. Les fusillades nerveuses et la chaleur du bleu de Michael Mann se mêleront à la nuit helvète lors de la diffusion de Heat. Un classique du film de casse, où Robert de Niro et Al Pacino se livrent un face à face sans merci. Les festivaliers pourront aussi se délecter du Terminator de James Cameron, ainsi que d’American College de John Landis. Enfin, le Festival de Locarno profitera de cette projection pour remettre le Prix Pardo d’onore Manor au réalisateur de The Blues Brothers. Laetitia Casta sera quant-à-elle récompensée par le Prix d’excellence Davide Campari pour l’ensemble de sa carrière d’actrice. Retrouvez la liste complète des sélections ci-dessous. 

Concorso internazionale

After Blue de Bertrand Mandico (France)
The River de Ghassam Salhab (Liban, France, Allemagne, Qatar)
Espiritu Sagrado de Chema Garcia Ibarra (Espagne, France, Turquie)
Gerda de Natalya Kudryashova (Russie)
I Giganti de Bonifacio Angius (Italie)
A new old play de Qiu Jiongjiong (Hong Kong, France)
Juju stories de C.J. "Fiery" Obassi, Abba T. Makama, Michael Omonua (Nigéria, France)
La place d'une autre d'Aurélia Georges (France)
Cop Secret de Hannes Thor Halldorsson (Islande)
Luzifer de Peter Brunner (Autriche)
Medea d'Alexander Zeldovich (Russie)
Nebesa (Heavens above) de Srdjan Dragojevic (Serbie, Allemagne, Macédoine du Nord, Slovénie, Croatie, Montenegro, Bosnie-Herzégovine)
Petite Solange d'Axelle Ropert (France)
Vengeance is mine, all others pay cash d'Edwin (Indonésie, Singapour, Allemagne)
The Odd-Job Men de Neus Ballus (Espagne)
Soul of a beast de Lorenz Merz (Suisse)
Zeros and ones d'Abel Ferrara (Italie, Allemagne, Etats-Unis)

Cineasti del presente

Actual people de Kit Zauhar (Etats-Unis)
Holy Emy d'Araceli Lemos (Grèce, France, Etats-Unis)
Public Toilet Africa de Kofi Ofosu-Yeboah (Ghana)
Brotherhood de Francesco Montagner (République Tchèque, Italie)
Virgin blue de Niu Xiaoyu (Chine)
Il legionario de Hleb Papou (Italie, France)
Whether the weather is fine de Carlo Francisco Manatad (Philippines, France, Singapour, Indonésie, Allemagne, Qatar)
L'été l'éternité d'Emilie Aussel (France)
Mis hermanos suenan despiertos de Claudia Huaiquimilla (Chili)
Mostro de José Pablo Escamilla (Mexique)
Niemand ist bei den kälbern de Sabrina Sarabi (Allemagne)
Shankar's fairies d'Irfana Majumdar (Inde)
Streams de Mehdi Hmili (Tunisie, Luxembourg, France)
Wet sand d'Elene Naveriani (Suisse, Géorgie)
Zahori de Mari Alessandrini (Suisse, Argentine, Chili, France)

Fuori Concorso

Dal pianeta degli umani de Giovanni Cioni (Italie, Belgique, France)
Il mostro della cripta de Daniela Misischia (Italie)
Mad God de Phil Tippett (Etats-Unis)
Pathos Ethos Logos de Joaquim Pinto et Nuno Leonel (Portugal)
Rampart de Marko Grba Singh (Serbie)
The sadness de Rob Jabbaz (Taiwan)

Piazza Grande

Beckett de Ferdinando Cito Filomarino (Italie)
Free Guy de Shawn Levy (Etats-Unis)
Heat de Michael Mann (Etats-Unis, 1995)
Hinterland de Stefan Ruzowitzky (Autriche, Luxembourg)
Ida Red de John Swab (Etats-Unis)
Monte Verita de Stefan Jäger (Suisse, Autriche, Allemagne)
American College de John Landis (Etats-Unis, 1978)
Respect de Liesl Tommy (Etats-Unis)
Rose d'Aurélie Saada (France) (photo)
Sinkhole de Kim Ji-hoon (Corée du Sud)
The Alleys de Bassel Ghandour (Jordanie, Egypte, Arabie Saoudite, Qatar)
The Terminator de James Cameron (Etats-Unis, Royaume-Uni, 1984)
Vortex de Gaspar Noé (France, Belgique, Monaco)
Yaya e Lennie - The walking liberty d'Alessandro Rak (Italie)