La création de Dead Cells expliquée dans un livre

La création de Dead Cells expliquée dans un livre

25 janvier 2019
Jeu vidéo
Tags :
Dead Cells
Dead Cells Motion Twin

Primé en décembre dernier aux Game Awards, le jeu Dead Cells imaginé par le studio bordelais indépendant Motion Twin fait l’objet d’un livre baptisé The Heart of Dead Cells : A Visual Making-of.


RThe Heart of Dead Cells : A Visual Making-ofThird Editions/DR

C’est l’un des succès de 2018 dans la catégorie jeux indépendants. Créé par Motion Twin, un studio bordelais, Dead Cells a su séduire les joueurs aussi bien dans l’hexagone qu’à l’étranger. La création française, au style visuel pixellisé rappelant des titres plus rétro, a ainsi remporté il y a quelques semaines le Game Award du meilleur jeu d’action lors d’une cérémonie organisée à Los Angeles.

Un livre revient aujourd’hui sur la création de ce jeu sorti l’été dernier, mais disponible en accès anticipé depuis mai 2017. Au fil de ses deux cents pages, The Heart of Dead Cells : A Visual Making-of met en lumière la naissance de ce jeu dont chaque partie est différente. Signé Benoît Reinier, un « streamer, journaliste, auteur, médiateur du numérique et cofondateur de l’association Les Humains Numériques », cet ouvrage rassemble notamment des « anecdotes, informations et illustrations exclusives ». Un livre « 50% artbook et 50% making-of » précise Third Editions.

Revenant sur l’aspect pixellisé de Dead Cells, Sébastien Bénard confiait en décembre dernier au CNC : « C’est notamment pour rester fidèle aux canons de la catégorie dans laquelle il s’inscrit. Dead Cells est comparé à un autre jeu, Castlevania. Ce genre de titre rétro a forcément un aspect pixellisé. Mais dès le départ, il était clair que nous voulions cet aspect sans le nombre de couleurs limité lié au rétro. Les animations ont également été retravaillées pour qu’elles soient plus fluides que ce qui se fait habituellement en pixels ».